•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Phase 3 de l'autoroute 85 : Québec et Ottawa s'entendent

Les ministres Jean D'Amour et Harold Lebel, la préfete de la MRC de Témiscouata Guylaine Sirois et les ministres Robert Poëti et Bernard Valcourt

Les ministres Jean D'Amour et Harold Lebel, la préfete de la MRC de Témiscouata Guylaine Sirois et les ministres Robert Poëti et Bernard Valcourt

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les gouvernements provincial et fédéral annoncent une entente pour financer la réalisation de la phase 3 de l'autoroute 85, entre Saint-Antonin et Saint-Louis-du-Ha! Ha!, au Bas-Saint-Laurent.

Le ministre de l'Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales et ministre de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, Denis Lebel, s'est joint au ministre des Transports du Québec, Robert Poëti, et au ministre délégué aux Transports et à l'Implantation de la stratégie maritime, Jean D'Amour, pour confirmer un financement de 389,6 millions de dollars en fonds fédéraux pour la dernière étape du projet de réaménagement de l'autoroute Claude-Béchard.

La contribution du gouvernement du Québec s'élève à 557,6 millions de dollars.

La phase 3 du projet de réaménagement de l'autoroute 85 consiste à élargir à quatre voies l'actuelle route 185, qui fait souvent les manchettes en raison des accidents. Les travaux du dernier tronçon de 40 km, qui permettront d'achever l'autoroute, débuteront dès 2017.

Les députés de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques, Guy Caron, et de Montmagny-L'Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup, François Lapointe, se réjouissent de l'engagement des gouvernements pour la construction de la phase 3 de l'autoroute 85. Ils soulignent que de trop nombreuses familles du Témiscouata et d'ailleurs ont souffert en raison de la route 185, et que le tronçon a longtemps été l'un des plus meurtriers de la province.

Plus de détails à venir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie