•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alex Harvey solide sur ses jambes

Alex Harvey nous parle de sa saison exceptionnelle
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Alors que se déroulent les Jeux panaméricains à Toronto, les athlètes de sports d'hiver, eux, s'entraînent en vue de la prochaine saison. Après être passé sous le bistouri pour régler un problème de circulation aux jambes, Alex Harvey a repris l'entraînement et tout se passe pour le mieux, assure-t-il.

Deux fois par jour, le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges court, roule à vélo ou fait des exercices de musculation. « Depuis le 1er juillet, j'ai eu le "go" de la chirurgienne pour bien reprendre à 100 % », se réjouit-il.

Harvey, ancien champion du monde en sprint par équipe et vice-champion du monde en sprint individuel, a eu l'occasion de se mettre son corps à l'épreuve lors d'une période d'entraînement dans l'Ouest canadien.

« À date, ça va très bien, j'ai de bonnes réponses à l'effort au niveau des jambes. »

— Une citation de  Alex Harvey

L'athlète a subi, à la fin mars et au début avril, deux opérations sous anesthésie générale : une pour chaque artère iliaque. Au total, il a passé plus de huit heures sur la table d'opération à l'Hôpital Saint-François d'Assise.

Depuis, tout se déroule comme prévu. Comme chaque année, il a pu recommencer à s'entraîner le 1er mai. « La seule chose, c'est que je ne pouvais pas pousser à 100 % encore, mais de toute façon, dans le plan d'entraînement, mai et juin, c'est beaucoup de volume, mais pas beaucoup d'intensité », explique-t-il.

Selon lui, ces interventions chirurgicales lui permettront « de pousser beaucoup plus la machine et d'arriver en début de saison en meilleure forme ».

« Ça va me permettre de me soumettre à des entraînements beaucoup plus intenses en course à pied, où on utilise seulement les jambes, et dans certaines compétitions comprenant d'importantes montées, où on utilise beaucoup les jambes. »

La prochaine saison d'Alex Harvey débutera en Scandinavie, en novembre, et se terminera en mars au Québec avec les finales de la Coupe du monde. C'est à ce moment que le fondeur vise ses meilleures performances de la saison.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !