•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Budget du CISSS du Bas-Saint-Laurent : les compressions de 17,2 M$ inquiètent

La présidente et directrice générale du CISSS du Bas-Saint-Laurent, Isabelle Malo et Caroline Morin, directrice des ressources financières

La présidente et directrice générale du CISSS du Bas-Saint-Laurent, Isabelle Malo et Caroline Morin, directrice des ressources financières

Photo : Élise Thivierge

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent demande un effort de 17,2 millions de dollars de la part de ses différentes instances pour présenter un budget équilibré pour l'année 2015-2016. Ces compressions mèneront assurément à des coupures de services, s'inquiètent les syndicats.

Un texte de Laurence GallantTwitterCourriel

Les compressions sont plus élevées de 500 000 $ que ce que le CISSS appréhendait au mois de mai dernier. Le plus grand effort est prescrit à la MRC de Rimouski-Neigette, qui devra fonctionner avec un budget amputé de 6 millions de dollars. « La prémisse de base était de faire mieux, mais différemment, sans affecter les services à la population », rappelle la directrice des ressources financières au CISSS du Bas-Saint-Laurent, Caroline Morin.

Les efforts demandés totalisent 17,2 M$ au Bas-Saint-LaurentAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les efforts demandés totalisent 17,2 M$ au Bas-Saint-Laurent

Pourtant, les craintes restent entières du côté des syndicats. Ils s'inquiètent pour la population qui est vieillissante et qui exigera davantage de soins au courant des prochaines années.

On a beau nous dire qu'on va couper un poste vacant, mais le poste vacant était remplacé par quelqu'un et ce poste-là donnait un service. C'est sûr que ça touche pas une personne directe quand on n'abolit pas de poste, mais ça touche la population.

Une citation de :Daniel Charette, vice-président régional pour la Fédération de la santé et des services sociaux - CSN au Bas-Saint-Laurent

Les huit territoires de la région qui s'étend de Matane au Kamouraska, ainsi que le Centre jeunesse et le Centre de réadaptation en déficience intellectuelle du Bas-Saint-Laurent, se partageront un budget totalisant 572 millions de dollars.

Centre hospitalier régional de RimouskiAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Centre hospitalier régional de Rimouski

Selon les indications du CISSS du Bas-Saint-Laurent, les réductions budgétaires se concentreront notamment sur la révision de la structure administrative des établissements, qui devrait faire épargner au CISSS près de 9 millions de dollars. L'administration espère également économiser 5,5 millions de dollars en révisant l'organisation du travail et la pertinence des soins et des services en santé physique. Un système d'approvisionnement en commun amélioré devrait générer des économies de 900 000 $.

Le nombre de postes de cadre supérieurs est passé de 71 à 31, avec la réorganisation du Centre de santé et de services sociaux intégré. Ces coupures correspondent pour la plupart à des départs à la retraite.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec