•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réforme électorale à l'horizon à l'Île-du-Prince-Édouard

Chargement de l’image

Un bureau de vote à l'Île-du-Prince-Édouard

Photo : Radio-Canada/Marilyn Marceau

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les électeurs de l'Île-du-Prince-Édouard devront probablement s'exprimer sur une réforme électorale en 2016.

Le contexte est favorable aux discussions sur le projet parce que, entre autres, le Nouveau Parti démocratique et le Parti vert ont tous les deux obtenu plus de 10% des votes lors du scrutin du printemps.

Pourtant, le NPD n'a aucun député et le chef des verts, Peter Bevan-Baker, est le seul membre du parti élu.

Durant la campagne électorale, le premier ministre Wade MacLauchlan avait promis une révision du système. Il vient de présenter un livre blanc au sujet d'une réforme. Ce document jette les bases des discussions à venir.

Un comité législatif spécial se penchera sur la réforme et tiendra des consultations publiques.

Le gouvernement tiendra fort probablement un plébiscite en 2016. Il proposera trois choix aux électeurs :

  • Le statu quo
  • Un système mixte de représentation proportionnelle
  • Un système de vote préférentiel

Il y a dix ans, les Prince-Édouardiens ont rejeté par plébiscite un système de représentation proportionnelle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !