•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un déversement de carburant dans la rivière des Outaouais d'origine inconnue

Des coussins et un boudin d'absorption avaient été installés dans la rivière pour endiguer la fuite et absorber le carburant. (04-05-15)

Des coussins et un boudin d'absorption avaient été installés dans la rivière pour endiguer la fuite et absorber le carburant. (04-05-15)

Photo : ICI Radio-Canada/Louis Blouin

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'origine d'un déversement d'hydrocarbures dans la rivière des Outaouais, le 4 juin, demeure un mystère pour la Ville de Gatineau, malgré les recherches effectuées.

Des traces de carburant avaient été vues près de la marina Kitchissipi. L'origine de la fuite se trouvait près de deux kilomètres en amont.

Selon le Service de sécurité incendie, le carburant s'écoulait d'un égout pluvial. On soupçonnait alors que de l'huile à moteur ou du diesel ait été déversé dans les égouts.

La quantité présente [de produit] ne représentait pas un risque pour l'environnement.

Une citation de :Ville de Gatineau, courriel

La possibilité d'une contamination de la source d'eau potable avait dès le départ été écartée.

La Municipalité et le ministère québécois de l'Environnement ont tout de même installé des coussins et un boudin d'absorption pour endiguer la fuite et absorber le produit pétrolier.

Après avoir confirmé qu'il n'y avait plus d'écoulement, l'équipement a été retiré de la rivière le 5 juin en matinée.

La Ville et le ministère ont par la suite effectué une deuxième vérification dans la canalisation pluviale qui se déversait dans la rivière Outaouais.

« Malgré les recherches, les ressources n'ont pu identifier avec précision l'origine du déversement », souligne la Ville de Gatineau par courriel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !