•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Appel aux bénévoles pour maîtriser les feux de forêt de la Saskatchewan

Un avion-citerne est engagé dans la lutte contre les feux.

Un avion-citerne est engagé dans la lutte contre les feux.

Photo : Corey Hardcastle

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une chef autochtone fait appel aux volontaires qui veulent combattre les feux de forêt dans le nord de la Saskatchewan. Selon Tammy Cook-Searson, chef de la Bande indienne de Lac La Ronge, 250 pompiers bénévoles sont nécessaires pour venir à bout des feux.


Les personnes intéressées devront passer un test de condition physique et un test de pression sanguine. Bien que le gouvernement provincial ne soit pas à l'origine de cet appel aux bénévoles, il s'assurera de les préparer et de leur fournir l'équipement nécessaire. Ceux qui souhaitent obtenir une formation peuvent communiquer avec le gouvernement à l'adresse courriel bonnielonghurst@gov.sk.ca.

« [Les personnes intéressées] peuvent nous contacter et nous allons les diriger et leur fournir la formation requise. »

— Une citation de  Duane McKay, commissaire provincial à la gestion des urgences.

La priorité est de recruter des personnes qui ont déjà combattu des feux.

La situation reste stable

Les feux de forêt du nord de la Saskatchewan ont été un peu moins actifs et ont peu bougé au cours des dernières 24 heures. La province affirme qu'il faut s'attendre à une intensification des feux avec le retour du beau temps mercredi. Les conditions météorologiques offriront toutefois une plus grande visibilité ce qui permettra aux avions-citernes de combattre les feux directement.

Les militaires ont commencé à être déployés après avoir terminé leur formation de huit heures au cours de la journée de mardi et 600 d'entre eux se trouvent sur la ligne de feu. C'est principalement dans les régions de Montreal Lake et de La Ronge que sont déployés les militaires qui viennent en aide aux pompiers actifs dans ces régions.

La chef de la réserve indienne de Lac La Ronge, Tammy Cook-Searson, a lancé un appel sur les réseaux sociaux aux volontaires qui voudraient combattre les feux. Elle affirme que 250 pompiers bénévoles sont nécessaires. Le gouvernement provincial a indiqué que, même s'il n'était pas à l'origine de l'initiative de la chef, il la soutenait et allait former les personnes qui veulent se porter volontaire. Ceux qui sont intéressés et qui veulent obtenir une formation peuvent communiquer avec le gouvernement à l'adresse courriel bonnielonghurst@gov.sk.ca.

Ce sont 600 soldats canadiens qui combattent les feux actuellement.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Plus de 200 soldats canadiens arriverton à La Ronge d'ici la fin de la journée.

Photo : Radio-Canada

Sept nouveaux feux se sont déclarés mardi et leur nombre atteint 113 mercredi. Cela porte le nombre de feux qui se sont déclarés dans la province depuis le début de l'année à 572. Des 113 feux, les autorités affirment que 23 d'entre eux sont susceptibles d'augmenter en superficie et qu'une dizaine menacent des édifices ou des infrastructures. Selon la province, aucune structure ou maison n'a été brûlée au cours des dernières 24 heures.

Plus d'aide du gouvernement fédéral

Le gouvernement canadien a annoncé mercredi qu'il fournit une aide d'urgence aux milliers de personnes qui ont été évacuées. L'Agence de la santé publique a envoyé plus de 6500 couvertures, 4000 lits, des chemises d'hôpital, des oreillers et des serviettes dans les centres d'évacuation.

Ce matériel provient de la Réserve nationale stratégique d'urgence du Canada qui sert à fournir plus de ressources aux autorités locales et provinciales en cas d'urgence. Des infirmières de Santé Canada prêtent main-forte aux autorités de Santé à Regina et à Prince Albert.

Le ministère des Services sociaux de la Saskatchewan affirme que plusieurs personnes qui avaient trouvé refuge chez des proches sont arrivées dans les centres d'évacuation mardi. À celles-ci s'ajoutent des personnes de la communauté de Deschambault Lake qui fait maintenant l'objet d'un ordre d'évacuation partielle. En tout, 60 communautés ont été partiellement ou complètement évacuées et 7868 personnes reçoivent de l'aide du gouvernement.

Le ministère des Services sociaux a de plus précisé que seuls les centres de Regina, Saskatoon, Prince Albert, North Battleford et Cold Lake en Alberta étaient gérés par la province. Il a précisé que le centre de Duck Lake en Saskatchewan n'était pas géré par le gouvernement.

Le gouveneur général du Canada en présence d'évacués au centre Evraz. à ReginaAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le gouveneur général du Canada en présence d'évacués au centre Evraz. à Regina

Photo : ICI Radio-Canada/Adrian Cheung

Visites d'officiels fédéraux

Le gouverneur général du Canada, David Johnston, s'est rendu au centre Evraz de Regina pour visiter les évacués en après-midi mercredi.


De son côté, Steven Blaney, ministre fédéral de la Sécurité publique et de la Protection civile, se rendra à Prince Albert jeudi midi pour visiter les collectivités touchées par les feux de forêt.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !