•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le système de santé néo-brunswickois « n'est pas viable »

Conseil de la santé du Nouveau-Brunswick
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Conseil de la santé du Nouveau-Brunswick (CSNB) a de bien mauvaises nouvelles pour la province dans son dernier rapport sur la viabilité des soins de santé.

Le rapport met en lumière l'état du système de soins de santé du Nouveau-Brunswick qui est pire que la moyenne nationale en matière de maladies chroniques et d'obésité. La province déçoit aussi quand il est question des services. Cela signifie qu'on retrouve de plus longues hospitalisations et plus de voyages à la salle d'urgence.

Les conclusions du CSNB sont d'ailleurs sans équivoque.

Extrait du rapport:
« Les citoyens du Nouveau-Brunswick s'attendent à ce que leur système de santé contribue à l'amélioration de l'état de santé de la population, à ce qu'il offre des services qui répondent à leurs besoins et à leurs attentes, et à ce qu'il soit géré de façon viable pour les générations futures. En tant que province, nous avons été moins performants que la moyenne nationale en ce qui a trait à ces trois dimensions. »

Le conseil de la santé, qui est un organisme indépendant qui mesure, surveille et évalue le rendement du système de santé du Nouveau-Brunswick, avance que les dépenses du gouvernement sur les soins de santé est passé de 7,82 milliards à 8,26 milliards de dollars.

« Notre système de santé n'est pas viable, selon son évolution actuelle. »

— Une citation de  Stéphane Robichaud, directeur général du Conseil de la santé du Nouveau-Brunswick.

« Mais ce dossier démontre que l'on peut atteindre la viabilité du système de santé au Nouveau-Brunswick si nous disposons d'un engagement à l'égard d'une planification intégrée pluriannuelle », affirme Stéphane Robichaud, directeur général du CSNB.

Le rapport a également souligné Nouveau-Brunswick dépasse la moyenne nationale en ce qui concerne les dépenses en ressources humaines.

M. Robichaud dit que la province ne fournit pas un niveau de soins de santé qui satisfait aux attentes des citoyens. Le conseil de la santé demande à ce qu'il y ait une meilleure planification et un service plus uniforme dans la province.

Suggestion pour améliorer la viabilité des soins de santé:

  • Adopter une approche centrée sur le citoyen
  • Établir des priorités en fonction des données démographiques et des tendances en matière d'état de santé
  • Établir des repères et des cibles provinciales en matière de qualité des services de santé
  • Établir des cibles financières pluriannuelles viables et réalistes

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !