•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La plus grande évacuation de l’histoire de la Saskatchewan

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Des évacués débarquent de l'autobus après avoir fui les feux.

Des évacués débarquent de l'autobus après avoir fui les feux.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Plus de 13 000 personnes ont été forcées de quitter leur domicile dans le nord de la Saskatchewan en raison des feux de forêt. Selon la porte-parole de la Croix-Rouge canadienne, Cindy Fuchs, il s'agit de la plus importante évacuation de l'histoire de la province.

Dimanche, 110 feux étaient toujours actifs dans la province et 24 d'entre eux n'étaient pas maîtrisés. Ces feux se sont rapprochés des zones habitées au cours des derniers jours, forçant ainsi l'évacuation de près de 8000 personnes des villages de La Ronge, Air Ronge et de la réserve de la Première Nation de Lac La Ronge. L'évacuation générale pour cette région est devenue une évacuation obligatoire en fin de journée dimanche..

Je n'ai jamais vu quelque chose comme ça.

Tammy Cook-Searson, chef de la bande indienne de Lac La Ronge

Ces nouveaux évacués s'ajoutent à plus de 5000 personnes qui ont trouvé refuge dans des centres d'évacuation situés entre autres à Regina, à Saskatoon et à Prince Albert.

Carte des feux actifs en Saskatchewan le 6 juillet 2015.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Carte des feux actifs en Saskatchewan le 6 juillet 2015.

Photo : Ressources naturelles Canada

Le premier ministre Brad Wall affirme que la situation actuelle est exceptionnelle, notamment à cause du nombre d'évacués, de communautés touchées et d'hectares en feu qui est dix fois supérieur à la normale. En conférence de presse, le premier ministre a tenu à préciser que la situation s'est améliorée lundi après une fin de semaine difficile. Il indique aussi que la situation financière de la province lui permet d'aider les personnes touchées.

L'armée vient en aide aux pompiers

Feu de forêt à La Ronge, en SaskatchewanAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Feu de forêt à La Ronge, en Saskatchewan

Photo : La Presse canadienne / Presse canadienne

Le plus gros défi du côté de l'armée est d'entraîner adéquatement les équipes qui iront prêter main-forte aux pompiers, a déclaré en point de presse aux côtés de Brad Wall, le brigadier général des Forces armées canadiennes Wayne Eyre. Selon lui, les équipes seront opérationnelles d'ici 24 à 48 heures et des blindés commencent déjà à arriver à Prince Albert.

Plus de 600 pompiers combattaient les flammes la semaine dernière et 1000 militaires vont se joindre à eux au cours des prochains jours dans la région de La Ronge. Dans cette communauté située à près de 380 kilomètres au nord de Saskatoon, seules les équipes d'urgences sont restées sur les lieux. Des représentants de cinq services de pompiers sont présents dans la communauté, mais leurs ressources sont presque utilisées à leur maximum alors que les feux se rapprochent de La Ronge sur deux fronts.

Ils font ce qu'ils peuvent, il y a tellement de feux de forêt en ce moment.

Tammy Cook-Searson, chef de la bande indienne de Lac La Ronge

Le temps chaud et sec ainsi que la présence d'éclairs contribuent à créer la pire situation en matière de feux de forêt des dernières années.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !