•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Boîtes postales : un enjeu électoral?

Des boites postales installées près de la route 344 à Rosemère

Photo : Francis Labbé

Radio-Canada

À quelques mois de l'élection fédérale d'octobre, l'arrivée des boîtes postales communautaires au Canada pourrait devenir un enjeu électoral.

Après les quartiers Westboro, Bells Corner et Blossom Park, à Ottawa, ce sera bientôt au tour des secteurs Alta Vista et Blackburn Hamlet de voir arriver les boîtes postales communautaires.

Postes Canada avertira bientôt les résidents de ces secteurs que la livraison à domicile prendra fin au printemps 2016.

Dans le quartier Alta Vista, l'arrivée de ces nouvelles boîtes reçoit un accueil partagé.

Je doute qu'on puisse changer quelque chose en ce moment.

Un résident d'Ottawa

« On ne peut pas arrêter le progrès », explique un autre résident.

Un enjeu pour le NPD

La députée de Hull-Aylmer juge déplorable la décision de souligner le début de la Première Guerre mondiale.

La députée de Hull-Aylmer juge déplorable la décision de souligner le début de la Première Guerre mondiale.

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) souhaite que le cas des boîtes postales devienne un enjeu électoral.

Les néo-démocrates reprochent à Postes Canada de ne pas avoir consulté les citoyens et promettent de mettre fin rapidement à l'implantation des boîtes postales communautaires s'ils prennent le pouvoir en octobre.

« On sait que la population change, la population vieillit, de plus en plus des personnes ont un handicap, ils ont besoin de leur boîte postale », explique la députée de Hull-Aylmer, Nycole Turmel.

Annick Losier est porte-parole pour Postes Canada.

Annick Losier est porte-parole pour Postes Canada.

Photo : ICI Radio-Canada

Poste Canada affirme pourtant avoir été à l'écoute des Canadiens, soulignant du même coup que le volume des lettres distribuées est en baisse constante.

« Quand on regarde en 2006, on livrait et triait 5 milliards de lettres par année, explique la porte-parole de Postes Canada, Anick Losier. L'an dernier on en livrait et triait 3,8 milliards. »

Du côté d'Ottawa, ce sont plus de 66 000 foyers qui ne recevront plus leur courrier à domicile d'ici la fin de l'année.

À l'échelle du pays, déjà près d'un million d'adresses ont connu la transition vers les boîtes postales communautaires depuis le début du programme.

D'après le reportage de Mathieu Gohier

Ontario

Société