•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Certification FSC : une dernière chance pour Résolu

Produits forestiers Résolu

Produits forestiers Résolu

Photo : Evelyne Côté

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La suspension temporaire de la certification FSC de Produits forestiers Résolu est maintenue sur les territoires de coupe du Lac-Saint-Jean.

Pour l'entreprise, cette décision représente une chance de plus de récupérer plus facilement ses certifications lorsque le temps viendra.

Cette prolongation est d'une durée d'un an. La décision a été connue tard mercredi soir, à quelques heures seulement de l'échéance de ce certificat. 

Le porte-parole de Résolu, Karl Blackburn, explique que l'entreprise avait demandé la prolongation de ce certificat à Rainforest Alliance de concert avec les responsables de la norme FSC au Canada et à l'international. Cette demande avait pour but de permettre au gouvernement du Québec de régler les dossiers du caribou forestier et du conflit territorial entre les Cris et les Montagnais (Innus).

Ça vient encore une fois démontrer que les raisons qui ont mené à la suspension de nos certifications FSC au Lac-Saint-Jean sont des raisons qui sont totalement hors de notre contrôle.

Une citation de :Karl Blackburn

Résolu affirme que la perte de cette certification et les pressions de Greenpeace lui font perdre d'importants contrats.

L'ancien premier ministre Lucien Bouchard est responsable des négociations pour le gouvernement dans ce dossier depuis plusieurs mois.

Réaction à Mashteuiatsh

Le chef innu de la communauté de Mashteuiatsh se réjouit du délai additionnel d'un an qu'a obtenu Produits forestiers Résolu.

Ça envoie le signal que le Québec n'a pas d'urgence à signer une entente avec les Cris sans qu'on soit partie prenante.

Une citation de :Gilbert Dominique

Gilbert Dominique estime que ce nouveau délai enlève de la pression sur le gouvernement du Québec pour conclure rapidement un accord territorial avec le Grand Conseil des Cris qui irait à l'encontre des intérêts des Innus.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !