•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La camerise, un fruit aux mille et une saveurs

Le reportage de Jérémie Legault
Radio-Canada

La seule semaine de l'année propice à la récolte de la camerise vient tout juste de commencer. Méconnu des Québécois, ce petit fruit est cultivé par quelques producteurs de la région, dont Dominique Tremblay.

Cet artisan d'Alma a fait de la camerise sa spécialité. Il a découvert le fruit il y a quatre ans et depuis, il en est fou.

« Au niveau du goût, il faut imaginer quatre fruits : la framboise, la rhubarbe, la canneberge et le cassis. Vous mélangez les quatre ensemble et vous avez vraiment le goût de la camerise. »

Dominique Tremblay confectionne plusieurs produits à base de camerise. « Mes cinq premiers, c'est un confit de betteraves et camerises, un ketchup, une moutarde, une confiture et une tartinade sans sucre. »

Le marché de la camerise est en développement, ce qui comporte certains avantages pour les producteurs, selon Dominique Tremblay

« Si les commerçants sont intéressés, ils doivent faire affaire avec des producteurs de la région. »

Le propriétaire de Camerises Mistouk aimerait conquérir de plus vastes marchés. Pour y arriver, il compte continuer d'élaborer de nouvelles recettes avec son fruit de prédilection.

Saguenay–Lac-St-Jean

Société