•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dernière journée de l'École Sans-Frontières sous le Conseil scolaire fransaskois

Les explications de Nicole Lavergne-Smith
Radio-Canada

L'École Sans-Frontières de Lloydminster, à 270 kilomètres au nord-ouest de Saskatoon, a souligné sa dernière journée des classes en tant qu'école du Conseil scolaire fransaskois (CSF) vendredi.

L'école accueille des élèves fransaskois et des élèves franco-albertains. L'automne dernier, le CSF considérait fermer l'établissement parce qu'il avait un problème de financement. L'Alberta payait de 8 000 $ à 9 000 $ de moins annuellement que la Saskatchewan pour chaque élève qui fréquentait l'école.

C'est finalement le scénario du transfert de l'école au Conseil scolaire Centre-Nord de l'Alberta qui a été retenu. Un soulagement pour Michèle Bossé, mère de deux enfants à l'école.

Je suis très reconnaissante au Conseil des écoles fransaskoises (CEF) d'avoir mis sur place cette école [...], mais je suis également reconnaissante que le Centre scolaire Centre-Nord prenne la relève, ils ont peut-être plus de moyens financiers.

Michèle Bossé

Le directeur de l'école par intérim, Miles Muri, indique que le transfert n'entraînera pas de grands changements pour les élèves et que plusieurs professeurs resteront en poste pour assurer la continuité. Sylvie Bertrand assurera la direction lors de la prochaine rentrée scolaire. Elle était déjà employée du Conseil scolaire Centre-Nord.

Ambiance festive pour la fin des classes

Concert de fin d'année à l'École Sans-FrontièresConcert de fin d'année à l'École Sans-Frontières Photo : Anouk Lebel/ICI Radio-Canada

L'école a organisé un dîner à la fortune du pot et un spectacle d'élèves pour souligner la fin des classes.

L'ambiance était à la fête et une élève de huitième année se réjouit de voir son école passer sous la responsabilité du Conseil scolaire Centre-Nord.

C'est vraiment excitant d'avoir un nouveau conseil scolaire. Je crois que ça va être bon pour l'école parce qu'il va avoir plus d'opportunités, parce que l'Alberta a plus d'argent.

Trista Grindle, élève de l'École Sans-Frontières

Le Conseil scolaire Centre-Nord prendra officiellement les rênes de l'École Sans-Frontières le 2 juillet.

Alberta

Francophonie