•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La LNH prête pour une expansion, mais pas obligatoirement

Gary Bettman

Photo : Getty Images / Bruce Bennett

Radio-Canada

La Ligue nationale de hockey a annoncé mercredi, en fin d'après-midi, son intention de procéder à une expansion.

Le commissaire Gary Bettman a dévoilé les plans de la LNH à sa sortie de la réunion des gouverneurs à Las Vegas.

La ligue lancera le processus d'expansion au début juillet, mais ne se conclura pas nécessairement par l'ajout de nouvelles équipes, a précisé le commissaire.

Le Bureau des gouverneurs étudiera la candidature des groupes intéressés qui devront débourser au moins 500 millions de dollars.

« Je n'ai pas d'appétit pour une expansion, si le chiffre ne commence pas par un 5 », a déclaré Bettman.

La ville de Las Vegas fait figure de favorite. Québec et Seattle se feraient une chaude lutte pour obtenir la faveur des gouverneurs pour le choix de la deuxième équipe.

Las Vegas et Québec possèdent des amphithéâtres tout neufs, prêts à accueillir une équipe. Sauf que l'expansion ne se fera pas avant 2017-2018, assure Bettman.

Québecor soumissionnera

Quelques minutes après le point de presse de Bettman, le président et chef de la direction de Québecor et Québecor Média, Pierre Dion, a confirmé que l'entreprise déposera sa candidature.

« On est très content de voir que la Ligue nationale est prête à passer à une prochaine étape. On aimerait revoir les Nordiques à Québec, c'est évident, mais on a toujours respecté le processus de la Ligue nationale et nous allons continuer à le faire. » a commenté Dion.

« Nous avons fait les bonnes choses dans les dernières années avec le Centre Vidéotron, notre chaîne TVA Sports, un bassin de partisans absolument extraordinaires. Tous nos sondages démontrent que les gens de Québec, et du Québec, aimeraient revoir les Nordiques à Québec et évidemment l'implication de Québecor dans le dossier. Donc, je crois qu'on a réuni les conditions gagnantes pour ramener les Nordiques à Québec. »

« Si 2017-2018 est la date choisie par la LNH, alors nous serions absolument prêts, il n'y a pas de doute là-dessus, a répété Dion. D'ailleurs, on se réjouit de l'annonce aujourd'hui. On a encore beaucoup de travail à faire d'ici l'ouverture du Centre Vidéotron à l'automne, mais les travaux progressent très, très bien. »

Quant au spectre de Pierre Karl Péladeau, l'ex-président et chef de la direction de Québecor et nouveau chef du Parti québécois, le commissaire adjoint Bill Daly a indiqué que l'allégeance politique d'un éventuel propriétaire n'empêcherait pas la ligue d'étudier sa candidature pour un club.

Une autre candidature canadienne

Québecor ne déposera pas la seule candidature canadienne.

Graeme Roustan, qui est né et a passé son enfance au Québec, misera pour obtenir une deuxième équipe dans la région de Toronto. Il courtise depuis plusieurs années la Ligue nationale, et il est considéré comme un ami fidèle du commissaire.

Ce financier, dont la compagnie est spécialisée dans les fusions, les acquisitions et le redressement d'entreprises, est notamment propriétaire de l'équipementier Bauer.

En 2009, il avait participé aux enchères pour la vente du Canadien.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Hockey

Sports