•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le plan maître pour le transport actif de Winnipeg franchit une étape

Le rapport sur la stratégie pour le transport actif de Winnipeg.

Le rapport sur la stratégie pour le transport actif de Winnipeg.

Photo : Ville de Winnipeg

Radio-Canada

Le comité du renouvellement des infrastructures et des travaux publics a approuvé la Stratégie piétonnière et cycliste de Winnipeg, après une réévaluation du processus de consultations publiques qui avait été mis en question par le comité exécutif de la Ville en mai dernier.

Certains conseillers croyaient que les citoyens n'avaient pas été suffisamment consultés.

La Ville de Winnipeg s'est engagée à investir 330 millions de dollars sur 20 ans pour les infrastructures destinées à faciliter les déplacements à pied et à vélo dans la capitale manitobaine. Le plan prévoit notamment l'expansion du réseau de pistes cyclables, plus de stationnements pour les bicyclettes, des améliorations à l'éclairage, ainsi que des fonds pour l'entretien du réseau.

Le bureau de l'engagement public a toutefois jugé que les consultations tenues en 2013 étaient adéquates et ont respecté les consignes établies par l'Association internationale pour la participation publique (IAP2). Michelle Finlay, porte-parole du bureau de l'engagement public de la Ville de Winnipeg, suggère toutefois que la Ville se dote « d'une politique officielle sur les consultations publiques » pour éviter de tels problèmes à l'avenir.

Selon la présidente du comité, Janice Lukes, la Stratégie est très importante pour le développement de la ville, car elle jette les bases pour la planification du transport actif pour les 20 prochaines années.

Aucun plan n'est parfait, mais ceci nous donne une vision. Au fur et à mesure que le financement est disponible, nous pouvons planifier pour les années à venir.

Janice Lukes, présidente du comité et conseillère de Saint-Norbert

Selon le conseiller de Transcona, Russ Wyatt, le système de transport actif est prioritaire pour la ville, mais le plan en question doit satisfaire les besoins des citoyens.

« Je propose qu'on modifie notre réglementation de zonage », dit-il, afin d'obliger la tenue de consultations publiques avant de fermer une voie pour automobiles.

Il ajoute que la Stratégie semble favoriser le centre-ville et sans considérer l'établissement de liens avec les réseaux des pistes cyclables des quartiers aux extrémités de la ville.

Pour sa part, le conseiller de North Kildonan, Jeff Browaty, estime que le plan maître proposé contient de nombreuses erreurs et que les résidents n'ont toujours pas été assez consultés.

Manitoba

Affaires municipales