•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retour du programme de lutte aux algues bleu-vert près de la Grande Décharge

Les rives de la Grande Décharge

Les rives de la Grande Décharge

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'Organisme de bassin versant du Saguenay relance son programme pour lutter contre les algues bleu-vert en bordure de la rivière Grande Décharge, à Alma.

Des équipes rencontreront durant l'été les résidents qui habitent la rive nord de la rivière pour les sensibiliser au problème.

Près de 70 % des bandes riveraines de la rivière Grande Décharge sont inadéquates et ne remplissent pas leur rôle écologique, selon l'Organisme de bassin versant du Saguenay.

Le phénomène peut entraîner des épisodes d'algues bleu-vert, des micro-organismes dangereux pour la santé.

« Les algues bleu-vert sur l'environnement en tant que tel, il n'est pas là le problème, explique la chargée de projet et biologiste Geneviève Brouillet-Gauthier. C'est le phénomène de prolifération qui va créer un envasement dans le fond des plans d'eau. Il y a une baisse de la biodiversité qui se fait. Le plan d'eau peut finir par mourir. »

« Ça peut amener, par exemple, à des restrictions de baignade ou de consommation d'eau potable », ajoute la responsable des communications de l'Organisme de bassin versant du Saguenay, Maude Lemieux-Lambert.

En plus d'informer les résidents sur les algues bleu-vert, ils en profitent pour discuter avec eux de la possibilité de reboiser leur terrain.

« Les végétaux terrestres qu'on va planter vont intercepter une partie du phosphore avant d'arriver au plan d'eau, donc on va essayer d'arrêter de nourrir les algues bleu-vert », mentionne Geneviève Brouillet-Gauthier.

L'Organisme de bassin versant du Saguenay visitera plus de 300 résidences au cours de l'été. Environ 50 terrains seront reboisés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !