•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une Franco-Albertaine nommée poète d'Edmonton

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Pierrette_Requier

Photo : Pierrette_Requier

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Franco-Albertaine Pierrette Requier deviendra la nouvelle poète officielle d'Edmonton dès le 30 juin, a annoncé la Ville.

Elle succédera à Mary Pinkoski dans ce rôle d' « ambassadeurs des arts littéraires » pour la capitale albertaine.

« Écrire de la poésie est à la fois terrifiant et plein de joie. C'est sauter dans le vide et, en même temps, s'immerger dans le jeu du présent », a-t-elle écrit dans un communiqué de la Ville.

La lauréate Pierrette Requier lors de l'annonce à la bibliothèque d'Edmonton.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La lauréate Pierrette Requier lors de l'annonce à la bibliothèque d'Edmonton.

Photo : Emilie Tremblay/ICI Radio-Canada

Élevée dans la région de Rivière-la-Paix, cette ancienne enseignante est impliquée dans la communauté littéraire d'Edmonton depuis plus de 20 ans. Elle a été auteure en résidence à l'Université Grant MacEwan et fait du mentorat pour l'Association des écrivains de l'Alberta.

Elle a aussi fondé il y a quatre ans le volet bilingue du Festival de poésie d'Edmonton.

La poète entend bien se servir de son nouveau rôle pour continuer à bâtir des ponts entre les deux langues. « Je sens que j'ai fait un grand travail à lier la communauté francophone et anglophone et de montrer aux anglophones qui nous sommes, » a dit Mme Requier.

Le maire d'Edmonton a affirmé que ce bilinguisme a fait pencher la balance en faveur de la nomination de la Franco-Albertaine. « L'unique voix de Pierrette ajoute de nouvelles perspectives à l'histoire de notre ville et améliorera notre diversité culturelle et artistique, » a dit le maire dans un communiqué.

Pierrette Requier sera la poète officielle d'Edmonton pendant deux ans.

De nos archives radio :

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !