•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les dons électoraux d'entreprises et de syndicats interdits en Alberta

Édifice de l'assemblée législative, Edmonton.
Édifice de l'assemblée législative, Edmonton. Photo: Ici Radio-Canada
Radio-Canada

Les députés de l'Assemblée législative de l'Alberta ont adopté à l'unanimité le projet de loi 1 du gouvernement néo-démocrate qui interdit les dons aux partis politiques provenant des entreprises et des syndicats.

Seuls les contribuables pourront continuer à faire des dons dans la limite de 30 000 $ lors d'une année électorale et de 15 000 $ les autres années.

Les entreprises ne pourront pas se servir d'intermédiaires pour procéder à des dons ni payer les prêts contractés par les partis politiques. Elles pourront toutefois continuer à offrir le temps de travail de leurs employés et à garantir les prêts bancaires. 

Le gouvernement néo-démocrate, qui avait fait de ce projet de loi une promesse de campagne électorale, a souligné que cette interdiction permettra de diminuer le coût des campagnes.

Le projet rassemblait l'approbation de tous les partis de l'assemblée sauf du Parti progressiste-conservateur. Le chef par intérim Ric McIver avait dénoncé une loi qui pénaliserait particulièrement son parti, dont une bonne partie du financement reposait sur les dons venus des entreprises. Ric McIver avait aussi estimé qu'une interdiction des dons pousserait les entreprises à trouver des moyens légaux de contourner la loi pour continuer à verser de l'argent aux partis politiques d'une manière moins transparente.

Selon le NPD, tous les députés progressistes-conservateurs présents lundi soir ont cependant voté pour le projet de loi.

D'apres les informations de Laurent Pirot. 

Alberta

Politique provinciale