•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des centaines de coureurs rendent hommage aux policiers tués à Moncton

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Environ 2000 personnes ont participé à la course commémorative de 3 km pour 3 pères, à Moncton, au Nouveau-Brunswick, en mémoire des trois gendarmes abattus en juin 2014.

Environ 2000 personnes ont participé à la course commémorative de 3 km pour 3 pères, à Moncton, au Nouveau-Brunswick, en mémoire des trois gendarmes abattus en juin 2014.

Les coureurs se sont rassemblés dans le parc du Mascaret, au centre-ville, vers 8 h 30. La ligne d'arrivée a été établie un peu plus loin au Cercle des journalistes.

L'événement a été créé l'an dernier en hommage aux gendarmes Fabrice Gevaudan, Douglas Larche et Dave Ross le jour de la fête des Pères. Les trois policiers ont été abattus durant la fusillade du 4 juin 2014.

L'acivité s'est déroulée en présence de Nadine Larche, épouse de Douglas Larche. Elle a pris la parole devant la foule pour remercier les participants, les bénévoles, et les policiers. « Merci à la GRC. Dites merci à la GRC s'il vous plaît quand vous les voyez aujourd'hui ou à l'avenir pour le travail qu'ils font tous les jours pour nous protéger », a-t-elle souligné.

Pour moi, c'est un événement heureux. Ce n'est jamais facile, mais ça apporte du réconfort d'avoir tous les gens ici.

Une citation de :Nadine Larche, épouse du gendarme Douglas Larche

« C'est le support des familles, de la communauté, de la province. Tout le monde a le même but d'être ensemble. Ce n'est pas facile. C'est apprécié au nom des familles, de la GRC et de moi-même », a ajouté le commissaire adjoint de la GRC, Roger Brown.

Les fonds recueillis serviront à créer six bourses d'études dans les écoles de la région, a souligné Nadine Larche.

L'an dernier, plus de 7000 personnes ont participé à la course. 

Notre dossier

 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !