•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

32,5 millions de dollars pour développer l'aluminium au Québec

Le premier ministre Philippe Couillard au Saguenay

Le premier ministre Philippe Couillard au Saguenay

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le gouvernement libéral veut doubler la valeur de la transformation d'aluminium dans la province d'ici 10 ans. Pour y arriver, il compte investir 32,5 millions de dollars sur trois ans.

Le premier ministre Philippe Couillard présentait vendredi sa stratégie québécoise pour l'aluminium, une industrie particulièrement importante au Saguenay-Lac-Saint-Jean et sur la Côte-Nord.

Québec veut créer un environnement favorable à la transformation de l'aluminium, renforcer l'ensemble de la filière québécoise et assurer la compétitivité des entreprises sur les marchés mondiaux.

« Avec cette première stratégie québécoise du développement de l'aluminium, le Québec mise sur la mobilisation de l'ensemble de la filière afin de déployer le plein potentiel d'une industrie représentant un véritable moteur économique », affirme Philippe Couillard.

Les transformateurs, les équipementiers et les fournisseurs spécialisés devraient tous profiter de la stratégie gouvernementale, selon M. Couillard.

« Les gens travaillent tous avec beaucoup de bonne volonté et d'énergie, mais sans vision cohérente de l'ensemble. C'est ça, le rôle d'une stratégie comme celle-ci, et également donner les moyens financiers spécifiques pour les différents objectifs qu'on poursuit. »

Environ 30 000 personnes travaillent dans l'industrie de l'aluminium à travers le Québec.

Stratégie bien accueillie

La stratégie québécoise de l'aluminium est chaudement applaudie par les entreprises. Le président de l'Association de l'aluminium du Canada, Jean Simard, soutient que c'est le premier plan du genre qui indique à chacun la direction qu'il doit prendre.

Le chef des opérations Métal Primaire Amérique du Nord de Rio Tinto Alcan (RTA), Étienne Jacques, abonde dans le même sens. Il est satisfait de l'annonce faite par Philippe Couillard.

Il estime que la stratégie est réaliste et se dit heureux de voir les différents acteurs du milieu de l'aluminium être regroupés.

« Si on parle d'innovation puis de recherche et développement, on parle de développer des produits, ce qui est complètement en ligne avec notre stratégie de valeur ajoutée, de produits à valeur ajoutée », indique Étienne Jacques.

Il ajoute qu'il est très confiant par rapport à l'avenir de l'industrie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !