•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Entraînement en centre sportif pour les cancéreux en Alberta

Une dizaines de participantes atteintes du cancer participent à une séance d'entraînement adapté au centre YMCA Don Wheaton d'Edmonton.

Une dizaines de participantes atteintes du cancer participent à une séance d'entraînement adapté au centre YMCA Don Wheaton d'Edmonton.

Photo : Richard Marion/ICI Radio-Canada

Radio-Canada

Pendant près de six mois, 80 patients atteints du cancer ou en rémission suivront un programme d'entraînement adapté à leurs besoins dans des centres sportifs, une première en Alberta.

Le projet pilote est effectué en collaboration avec l'Université de l'Alberta, l'Université de Calgary, Services de santé Alberta et le YMCA où ont lieu les séances d'entraînement.

Il existe très peu de programmes communautaires de remise en forme pour les cancéreux en Amérique du Nord. La Dre Margaret McNeely, aide-professeure à la faculté de réadaptation de l'Université de l'Alberta, s'est penchée sur la question.

« Les survivants du cancer ne veulent pas s'entraîner à l'hôpital. Ils veulent faire des exercices dans un endroit qui se concentre sur le bien-être et non la maladie. »

Betty Wood a survécu à un lymphome non hodgkinien.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Betty Wood a survécu à un lymphome non hodgkinien.

Photo : Richard Marion/ICI Radio-Canada

Le projet permettra aux chercheurs de développer des programmes adaptés aux patients, en fonction du type de cancers qu'ils ont eus. Ils pourront retrouver la force, l'endurance, l'équilibre qu'ils avaient avant la maladie.

Pour Betty Wood, une survivante d'un lymphome non hodgkinien qui participe à l'étude, l'activité physique est essentielle à son processus de guérison. « Je n'avais plus de force ni d'énergie. À présent, je me sens comme une nouvelle personne. Ils [les entraîneurs] m'ont redonné la vie. »

Si les résultats du projet à Calgary et à Edmonton sont concluants, les chercheurs espèrent pouvoir implanter des programmes d'entraînements adaptés dans d'autres communautés de la province.

D'après les informations recueillies par Samuel Rancourt

L'exercice après le cancer

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Santé