•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'APF donne des conseils pour choisir une garderie

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'Association des parents fransaskois (APF) peut donner un soutien aux parents qui sont à la recherche d'un service de garde francophone pour leurs enfants. La question de bien choisir une garderie a été mise au jour après une plainte déposée contre une garderie anglophone sans permis de Saskatoon par un couple qui en a retiré ses deux enfants.

L'agente de liaison à la petite enfance de l'APF, Hind Rami, conseille aux parents de se référer au répertoire des services de garde réglementés de la province, où les services de garde francophones sont identifiés avec une fleur de lys.

Selon elle, en matière de qualité, la première étape est de s'assurer que le service de garde détient un permis délivré par le ministère de l'Éducation de la province. Elle précise qu'il revient aux parents de s'informer le plus possible dans le but de faire un choix éclairé.

Rencontrez, posez des questions, visitez, prenez des rendez-vous [à la garderie en question]. Passez du temps avec les enfants pour savoir de quoi a l'air le quotidien dans ce service de garde. Parlez avec d'autres parents. Qui visite ce service de garde ? Ensuite, prenez une décision.

Hind Rami, agente de liaison à la petite enfance de l'APF

Très difficile de trouver une place en garderie réglementée

Hind Rami reconnaît que trouver une place dans une garderie agréée peut être ardue étant donné le nombre de places limitées dans la province. Elle souligne que les listes d'attente sont longues, surtout pour les francophones en milieu minoritaire.

Ce n'est pas facile du tout. Je le sais parce que j'ai rencontré des parents. On a discuté. Ils n'ont pas le choix. Ils m'ont dit tout simplement : on va prendre ce qu'on trouve. On n'a pas plus le choix. Ça, c'est la réalité.

Hind Rami, agente de liaison à la petite enfance de l'APF

Une étude menée par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada indique que 7,6 % des enfants âgés de 0 à 12 mois de la Saskatchewan ont accès à une place en garderie agréée. La moyenne nationale est près de trois fois plus élevée à 20,5 % des enfants (Nouvelle fenêtre).

L'APF tente de remédier au problème notamment en encourageant les intervenantes en milieu familial à obtenir un permis auprès du ministère de l'Éducation.

Saskatchewan

Société