•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rockfest de Montebello : efforts accrus pour les premiers soins et la météo

Des employés du Rockfest en train de monter des scènes.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Pour la première fois de l'histoire du Rockfest, qui s'ouvre demain à Montebello, un centre de tri sera installé sur place par les ambulanciers paramédicaux, dans le but de réduire le nombre de patients transportés en ambulance vers l'hôpital. Les organisateurs font aussi affaire avec un service de prévision météorologique personnalisé, pour la durée de l'événement.

L'an dernier, les ambulanciers paramédicaux ont été appelés à 61 reprises sur le site du festival. Dans 36 % des cas, les signalements étaient pour des cas légers, et les ambulanciers s'y sont rendus pour rien.

De telles situations occasionnent des problèmes de logistique, selon le directeur des opérations à la Coopérative des paramédics de l'Outaouais, Marc Paquette.

Il faut comprendre que dans La Petite Nation, comparativement au secteur urbain, on n'a pas les mêmes effectifs et on a les délais de transport. Donc, on s'est réajustés cette année. [...] On va installer un centre de triage.

Marc Paquette, directeur des opérations à la Coopérative des paramédics de l'Outaouais
Marc Paquette, directeur des opérations à la Coopérative des paramédics de l’Outaouais

Marc Paquette, directeur des opérations à la Coopérative des paramédics de l’Outaouais.

Photo : Radio-Canada

À la suite d'une série de rencontres avec le Centre intégré de santé et des services sociaux de l'Outaouais (CISSSO), une nouvelle approche a été développée. En collaboration avec les services de premiers soins du Rockfest, un centre de triage sera ainsi monté sur le site.

« Si quelqu'un à un malaise sur le site ou ne se sent pas bien, il va être transporté directement à ce centre de tri, là où nos paramédics vont faire l'évaluation du patient et affecteront l'ambulance, en fonction de la priorité et d'une façon plus coordonnée », détaille M. Paquette.

Ce dernier précise qu'en général, les interventions au Rockfest sont dues à des intoxications, des chutes, des traumatismes ou de la déshydratation.

Des prévisions météo plus précises

Par ailleurs, les organisateurs du festival ont décidé de faire appel aux services d'une entreprise spécialisée dans les prévisions météorologiques.

Ceci leur offre la possibilité de savoir si un orage les touchera, presque en temps réel. Ils peuvent aussi prévoir avec précision quel volume de précipitation pourrait s'abattre dans le secteur.

Le système est surtout en place pour des raisons de sécurité, de seuil que les scènes peuvent supporter.

Daniel Simoncic, président général du Groupe Simoncic

« Les informations sont un peu plus généralisées avec Environnement Canada. [...] On utilise les mêmes modèles [qu'eux], c'est juste que l'information est un peu plus précise par rapport au site », explique Daniel Simoncic, président général du Groupe Simoncic.

Ottawa-Gatineau

Société