•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un oiseau menace l'entrée de Radio-Canada

Un carouge à épaulettes a élu domicile à proximité de l'entrée principale de la Maison de Radio-Canada à Montréal.
Un carouge à épaulettes a élu domicile à proximité de l'entrée principale de la Maison de Radio-Canada à Montréal.
Radio-Canada

Un belliqueux carouge à épaulettes menace les personnes qui circulent aux abords de la Maison de Radio-Canada à Montréal. L'oiseau, qui a élu domicile quelque part sur la propriété du diffuseur national, plonge en piqué pour menacer des piétons qui s'aventurent aux abords de la tour.

Le voisin ailé a même forcé SNC-Lavallin, qui gère l'entretien du bâtiment, à créer une affiche avertissant les gens de garder un œil sur lui. « Ce n'est pas une solution permanente, mais nous avons placé cette affiche et nous avons une personne à l'extérieur qui prévient les gens de se méfier de l'oiseau », soutient le spécialiste en environnement de la firme, Jean-Marc Champagne.

L'histoire a commencé la semaine dernière lorsqu'un oisillon du couple de carouge de la tour de Radio-Canada est tombé du nid près de l'entrée principale. Le mâle du couple, facilement identifiable par ses taches rouge et jaune sur les ailes, a commencé à piquer sur tous ceux qui s'approchaient de l'endroit.

Attention - Période de nidificationAttention - Période de nidification Photo : CBC

Les attaques ont semé la panique et les gens présents ont fui pour échapper à la fureur de l'oiseau. Un employé s'est d'ailleurs blessé en s'enfuyant, selon M. Champagne.

Les carouges à épaulettes s'approprient un territoire et vont le défendre bec et ongles, révèle la directrice de l'observatoire d'oiseaux de l'Université McGill, Barbara Frei. Le comportement de ces oiseaux varie d'un individu à l'autre, selon Mme Frei, qui soutient avoir déjà dû porter un casque de vélo pour se protéger de certains spécimens.

Ces oiseaux sont intelligents, selon Mme Frei, qui souligne qu'ils aiment élire domicile dans la cime des cèdres. Elle affirme qu'il n'est pas anormal de constater qu'un de ces oiseaux défende son territoire contre des humains. Et, n'en déplaise aux amateurs de scénario d'Alfred Hitchcock, la situation devrait rentrer dans l'ordre dans quelques semaines, selon l'ornithologue.

Environnement