•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Neil Young interdit à Donald Trump d'utiliser sa musique

Le chanteur Neil Young
Photo: La Presse canadienne / Mark Blinch
Reuters

Le chanteur de rock canadien Neil Young a critiqué le magnat de l'immobilier américain Donald Trump pour avoir utilisé une de ses chansons mardi pour se lancer dans la course à l'élection présidentielle de 2016.

« Donald Trump n'avait pas l'autorisation d'utiliser Rockin' In The Free World pour l'annonce de sa candidature présidentielle », a déclaré Neil Young dans un communiqué.

Le chanteur rappelle qu'il soutient le sénateur du Vermont Bernie Sanders, défenseur affiché de politiques orientées à gauche qui brigue l'investiture démocrate.

Une porte-parole de l'équipe de campagne de Donald Trump a dit que l'équipe du milliardaire avait payé son droit de diffuser l'enregistrement du Canadien dans un accord de licence avec la Société américaine des compositeurs, des auteurs et éditeurs.

« Quoi qu'il en soit, nous ne l'utiliserons plus. Il y a des quantités de chansons que l'on peut choisir », a mentionné l'équipe de Donald Trump dans un communiqué. « Malgré des opinions politiques divergentes avec Neil, M. Trump aime beaucoup Neil. »

Musique

Arts