•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plainte contre une garderie sans permis de Saskatoon

Jessica Day et Don Fraser ont retiré leurs deux enfants de la garderie et ont déposé une plainte.

Photo : ICI Saskatchewan/Nicole Lavergne Smith

Radio-Canada

Une plainte a été déposée contre une garderie sans permis de Saskatoon par un couple qui en a retiré ses deux enfants. La province n'a pas confirmé que la garderie en question avait fait l'objet d'inspection dernièrement.

Jessica Day et Don Fraser, qui n'habitent Saskatoon que depuis deux mois, croyaient avoir trouvé une garderie qui répondait à leurs besoins il y a quelques semaines sur le site de petites annonces Kijiji.

La garderie, ouverte 24 heures, couvrait leurs horaires de travail atypiques, qui n'ont rien du traditionnel 9 h à 17 h. La maman explique qu'elle a eu des doutes au début, quand elle a visité la maison en question, car elle n'était pas très propre et la pelouse n'avait pas été tondue, mais la propriétaire l'a mise en confiance en discutant avec elle.

La mère a finalement décidé de confier ses enfants à cette garderie sans permis. Le couple a vite commencé à s'inquiéter et a retiré ses enfants au bout de deux semaines.

Dans la plainte qu'ils ont déposée à la police, les parents indiquent que les enfants revenaient de la garderie affamés.

« Ma fille a couru vers moi et m'a dit "Maman, j'ai tellement faim" et son visage était blanc », souligne Mme Day.

Son enfant de 15 mois avait également des comportements inhabituels, selon elle : il semblait amorphe au point où elle se demandait s'il avait été médicamenté. Les parents ont consulté un médecin, mais celui-ci n'a toutefois trouvé aucune substance illicite. De plus, selon la mère, le petit a saigné du nez quatre fois et il avait très soif quand il arrivait à la maison.

La mère s'est rendu compte par hasard, jeudi dernier, que la garderie correspondait à une garderie qui avait fait l'objet d'un reportage à l'été 2013. Leurs inquiétudes ressemblaient beaucoup aux plaintes des parents à l'époque.

Accusations rejetées à la garderie

Rencontrée par l'équipe d'ICI Saskatchewan, la gardienne a nié toutes les accusations. Elle affirme que le couple a retiré ses enfants parce qu'elle leur a demandé de payer pour les services et ils ne l'auraient pas fait. Jessica Day et Don Fraser ont toutefois montré à notre journaliste un reçu comme preuve de paiement.

Par ailleurs, la gardienne affirme qu'un représentant des services sociaux est venu inspecter la garderie à trois reprises depuis deux ans. La dernière inspection aurait eu lieu lundi et les services sociaux n'ont pas signalé de problème, selon la gardienne.

La province n'a pas commenté les allégations ni confirmé que des inspections avaient eu lieu. Dans un courriel, elle soutient qu'elle étudie toutes les plaintes contre des garderies, qu'elles aient ou non un permis. Elle rappelle qu'une ligne téléphonique est en place depuis 2013 pour que les parents puissent partager leurs préoccupations.

Jessica et Don sont à la recherche d'une nouvelle garderie. En attendant de trouver, le père de Jessica a quitté Toronto, où il vit, afin de se rendre à Saskatoon pour prendre soin des enfants pendant que les parents sont au travail.

Saskatchewan

Enfance