•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Guillaume Boivin triomphe à Saint-Georges-de-Beauce

Guillaume Boivin a remporté le critérium du 30e Tour de Beauce

Guillaume Boivin a remporté le critérium du 30e Tour de Beauce

Photo : Brian Hodes

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Guillaume Boivin a souligné avec grand éclat, vendredi soir, à Saint-Georges, le retour du critérium au 30e Tour de Beauce. Le Québécois a coiffé au sprint les trois autres cyclistes qui s'étaient joints à lui dans une échappée qui est partie dans le premier quart de la course de 40 tours.

La performance du coureur de la formation Optum Kelly Benefit Strategies a été soulignée fortement par les spectateurs qui s'étaient rassemblés le long du parcours.

Une foule enthousiaste qui permet à l'organisation de marquer des points auprès de l'UCI. Le critérium n'était plus permis par l'organisation internationale depuis quelques années dans les courses par étape. Depuis l'an passé, l'UCI donne quelques dérogations et c'est ainsi que le Tour de Beauce a pu présenter son critérium, toujours populaire. Il s'agit d'un test pour les prochaines années et on souhaite que l'UCI revienne à permettre le critérium.

Surtout que Guillaume Boivin a donné tout un spectacle. « Il a été fantastique, a commenté son directeur sportif Eric Wohlberg. Il a été l'instigateur de l'échappée. On s'attendait à une légère pluie et on se disait que c'était mieux d'être dans l'échappée si la chaussée devenait glissante. »

« J'étais très motivé, a pour sa part expliqué le vainqueur du critérium, car ma famille était ici et je voulais bien performer. Je savais que Hincapie, la formation du maillot jaune, allait laisser partir une échappée qui n'était pas dangereuse au classement. Quand nous sommes partis, il y avait des costauds avec moi, Jack Bobridge (deuxième) et Matteo Dalcin (troisième), de gros rouleurs. Je disais aux gars de Hincapie de nous laisser partir, que nous n'étions pas un problème pour eux. Ma stratégie était d'essayer très fort de m'échapper dans les 10 premiers tours et si ça ne fonctionnait pas nous allions amener Eric Young au sprint. »

Le contre-la-montre en matinée

Champion du Tour de Beauce l'an dernier, le Letton Toms Skujins s'était emparé d'un maillot familier, plus tôt dans la journée.

Le coureur de la formation Hincapie a pris le 7e rang du contre-la-montre de 21 km, disputé dans les rues de Saint-Georges, ce qui a été suffisant pour revêtir le maillot jaune de meneur.

Il a ainsi devancé au classement général l'Espagnol Amets Txurruka (Caja Rural), victime d'une crevaison dans la dernière ascension du parcours, par 12 secondes.

La victoire d'étape est allée à Brendan Canty (Budget Forklifts). L'Australien a triomphé en 28 min 47 s. Il a été suivi des Canadiens Ryan Roth (Silber Pro Cycling) et Jordan Cheyne (Ride with Randall), qui ont fini respectivement à 7 et 12 secondes.

Skujins, lui, a cédé 32 secondes au vainqueur.

La meilleure performance québécoise a été celle de Rémi Pelletier-Roy (Garneau Québécor) avec le 16e rang, à 1:03.

La caravane du Tour de Beauce se transporte maintenant à Québec, une étape très prisée par les coureurs avec un départ à midi 15 au parc de la Francophonie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !