•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'historique Magna Carta s'arrête à Gatineau

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un des documents les plus marquants de l'histoire du monde est de passage au pays. La Magna Carta, également appelée Grande Charte, est exposée au Musée canadien de l'histoire jusqu'au 26 juillet.

Un des documents les plus marquants de l'histoire du monde est de passage au pays. La Magna Carta, également appelée Grande Charte, est exposée au Musée canadien de l'histoire jusqu'au 26 juillet.

La Magna Carta est un parchemin rédigé au 13e siècle en Angleterre qui a inspiré la plupart des chartes modernes, dont la Constitution américaine.

Le document a également laissé un héritage qui a fortement inspiré la charte des droits et libertés et des principes juridiques toujours en vigueur au Canada, explique le professeur titulaire de la Faculté de droit de l'Université d'Ottawa, Sébastien Grammond.

« L'exemple qu'on donne habituellement, c'est le principe selon lequel l'État ne peut pas porter atteinte à votre personne ou à vos biens sans qu'il soit autorisé par la loi [...] C'est encore un principe de droit aujourd'hui. »

Écrits en latin, sur un parchemin fait à la main, les 63 articles du précieux document scellaient la relation entre le roi et les nobles. Huit cents ans plus tard, la communauté juridique s'y réfère encore, toujours selon M.Grammond.

Il arrive encore à l'occasion que la Cour suprême se réfère à la Magna Carta pour symboliser ce principe de limitation des pouvoirs. On dirait aujourd'hui le principe de primauté du droit ou parfois même le système démocratique lui-même.

Une citation de :Sébastien Grammond, professeur à l'Université d'Ottawa
La Charte des Forêts est exposée au Musée canadien de l'histoire.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La Charte des Forêts est exposée au Musée canadien de l'histoire.

Photo : Radio-Canada

Le document adjoint à la Grande Charte, la Charte des Forêts, est également exposé au Musée canadien de l'histoire. Il a été rédigé deux ans plus tard, en 1217. La Charte des Forêts établissait les droits universels de la personne.

Rarement exposé, c'est seulement la deuxième fois que le document se retrouve au Canada. Le parchemin sera ensuite exposé à Winnipeg, à Toronto et à Edmonton, avant qu'il ne retourne dans la bibliothèque de livres rares de la cathédrale de Durham en Angleterre.

D'après le reportage de Marilou Lamontagne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !