•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Résolu et Rémabec menacent de suspendre leurs activités

Forêt boréale sur la Côte-Nord

Forêt boréale sur la Côte-Nord

Photo : Evelyne Côté

Radio-Canada

Les élus de la Côte-Nord lancent un cri du cœur et demandent l'intervention du premier ministre Philippe Couillard pour dénouer l'impasse.

« Rien de significatif n'a été mis en place pour résoudre la crise qui perdure », se désole la présidente de l'Assemblée des MRC de la Côte-Nord, Micheline Anctil.

Selon les élus et les différents intervenants du milieu, la crise forestière s'explique par un coût de la fibre trop élevé jumelé à une qualité de la fibre moindre que les autres régions forestières.

L'infestation de la tordeuse des bourgeons de l'épinette, qui touche plus de 3 millions d'hectares sur la Côte-Nord depuis 2006, est également en cause.

Le gouvernement doit mettre en place des mécanismes pour reconnaitre la vraie valeur marchande des bois sur pied de la Côte-Nord, qui a une situation unique au Québec.

Une citation de Micheline Anctil, présidente de l'Assemblée des MRC de la Côte-Nord

Sur la Côte-Nord, l'industrie forestière représente des retombées économiques de l'ordre de 300 millions de dollars, selon les élus, ainsi que 1700 emplois directs et 2720 indirects.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre Info nationale

Nouvelles, analyses, reportages : deux fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Info nationale.