•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des pêcheurs du Manitoba dégoûtés par les déchets

Déchets des pêcheurs - Le reportage de Denis-Michel Thibeault
Radio-Canada

Des pêcheurs du Manitoba se plaignent du montant d'ordures qui s'accumulent dans les endroits de pêche populaires près de la rivière Rouge.

Un texte de Catherine LoganTwitterCourriel

La rivière fait partie du réseau de cours d'eau du patrimoine canadien et elle est prisée et considérée comme un endroit idéal pour la pêche. Pourtant, le pêcheur récréatif Fabien Colombet déclare que la quantité de déchets qui s'empilent sur les rives et le manque de civisme à l'égard de l'environnement sont en train de détruire la rivière historique.

« C'est assez déconcertant, désespérant, de voir que les gens sont aussi sales... qu'ils ne sont pas du tout respectueux de l'environnement et de la nature », constate-t-il.

Brandon Strang est membre du groupe bénévole Red River Operation Clean Up, une organisation qui fait le tour des sites de pêche pour récupérer les détritus laissés par les pêcheurs près de la rivière Rouge. En plus de ramasser les contenants alimentaires habituels, dit-il, les bénévoles doivent souvent récupérer des réfrigérateurs, des cuisinières ou des divans que les personnes ont déposés sur les rives au lieu de les porter dans des sites d'enfouissement.

Les volontaires sont également obligés de repasser jusqu'à trois fois sur les mêmes sites afin de tout nettoyer.

Les gens ne respectent pas du tout l'environnement. Ils s'en fichent complètement... Est-ce vraiment aussi difficile que ça, d'amener un sac en plastique et de ramener ses déchets?

Brandon Strang, Red River Operation Clean Up

Même son de cloche chez l'agent de conservation de la faune Rob Bélanger, qui a fondé l'organisation bénévole de nettoyage des berges. Il affirme que lui et ses collègues de Conservation Manitoba sont très déconcertés de voir la quantité « écrasante » de détritus qui polluent les rives des rivières manitobaines.

Les agents de conservation ont le pouvoir d'imposer une amende aux contrevenants de la Loi sur l'environnement, « mais nous devons les prendre en flagrant délit, ce qui n'arrive presque jamais », mentionne M. Bélanger.

Afin de venir à bout du problème, l'agent de conservation croit plutôt qu'il faut que les Manitobains soient sensibilisés au problème et qu'ils le prennent au sérieux.

« C'est un enjeu d'efforts collectifs », dit-il. « Si tout le monde se débarrassait correctement de ses propres ordures et faisait un tout petit effort pour ramasser quelques déchets de plus, le problème serait réglé. »

En 16 ans, les membres de Red River Operation Clean Up ont amassé plus de 225 000 kilogrammes de déchets.

Avec des informations de Denis-Michel Thibeault

Manitoba

Environnement