•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La province financera l'installation de deux classes portatives du CEF

Rentrée scolaire à l'école Père Mercure, à North Battleford.
Rentrée scolaire à l'école Père Mercure, à North Battleford. Photo: Anouk Lebel/ICI Radio-Canada
Radio-Canada

Le Conseil des écoles fransaskoises (CEF) recevra 146 000 $ pour financer l'installation de deux classes portatives à l'École Boréale de Ponteix et l'École Père-Mercure de North Battleford.

En mars 2014, la province avait accordé 800 000 $ au CEF pour acheter deux classes portatives pour pallier le manque d'espace dans ces deux établissements. Plus d'un an plus tard, les négociations entre le CEF et le ministère de l'Éducation de la Saskatchewan pour assumer les coûts d'installations ont abouti, le 11 juin dernier.

Correction :
Une version précédente de ce texte indiquait que la province avait accordé, en mars 2014, 946 000 $ pour acheter deux classes portatives. Or, en mars 2014, seulement 800 000 $ avaient été accordés pour l'achat des deux portatives. Une somme de 146 000 $ a été ajoutée par la suite.

Le manque d'espace continue à peser sur les élèves et le personnel de l'École Boréale de Ponteix. Jonathan Cyr, le premier finissant de l'histoire de l'école, souligne que la situation s'est détériorée au cours des dernières années. Cette année, ses salles de classe étaient le bureau du centre communautaire et la cuisine de l'école.

Sans vouloir commenter plus longuement le dossier, le CEF avait confirmé jeudi que les deux salles de classe ont été construites, mais que les coûts associés à leur installation faisaient toujours l'objet de négociations avec la province.

Saskatchewan

Éducation