•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Adoptions autochtones « Sixties Scoop » : le Manitoba s'excusera

Le premier ministre du Manitoba, Greg Selinger
Le premier ministre du Manitoba, Greg Selinger Photo: ICI Radio-Canada

Le gouvernement du Manitoba présentera des excuses à des milliers d'Autochtones qui ont été retirés de leurs familles d'origine dans les années 60 pour être confiés à des familles d'accueil blanches du Canada et des États-Unis en vue d'une adoption, une opération appelée en anglais « Sixties Scoop ».

Le premier ministre Greg Selinger a affirmé jeudi que la province reconnaîtra l'impact négatif de ces adoptions. Il a ajouté que le Manitoba est l'une des provinces où il y a eu le plus grand nombre de cas.

M. Selinger espère que le gouvernement fédéral présentera aussi des excuses.

Manitoba

Autochtones