•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jean-François Fortin entend travailler avec le Bloc québécois

Jean-François Fortin.

Jean-François Fortin.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le chef de Forces et Démocratie, Jean-François Fortin, soutient ne pas vouloir s'avancer concernant une éventuelle collaboration avec le Bloc québécois. Par contre, il souhaite que les deux partis « travaillent ensemble sur les grands enjeux » qui concernent les citoyens.

Gilles Duceppe a appellé au rassemblement de toutes les forces indépendantistes et invite les bloquistes qui ont quitté la formation politique à revenir au bercail.

Même si Jean-François Fortin réitère son attachement envers les valeurs de sa jeune formation politique, il perçoit le retour de Gilles Duceppe comme chef du Bloc comme une bonne nouvelle.

Lors de la conférence de presse visant à officialiser son retour à titre de chef du Bloc québécois (Nouvelle fenêtre), M. Duceppe a été questionné relativement à la nouvelle formation politique de Jean-François Fortin, Forces et Démocratie :

« C'est toujours triste quand le mouvement souverainiste connaît des difficultés, et on ne peut pas nier qu'il y en a eu au Bloc, lors de la dernière élection. Donnez-moi le temps un petit peu de rencontrer les gens, de préparer tout, je vais y mettre tous les efforts. Moi je l'ai dit tantôt, la porte est ouverte à tous et à toutes. »

— Une citation de  Gilles Duceppe, chef du Bloc québécois

Jean-François Fortin a cofondé le parti Forces et Démocratie quelques semaines après son départ du Bloc québécois, l'an passé.

En août dernier, il a quitté son ancienne formation politique en accusant le nouveau chef Mario Beaulieu de « radicaliser » et de « folkloriser » le Bloc.

Gilles Duceppe reprend la tête du Bloc québécois qui était occupée par Mario Beaulieu.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Gilles Duceppe reprend la tête du Bloc québécois qui était occupée par Mario Beaulieu.

Photo : Radio-Canada

Forces et Démocratie en caucus

Le député de Haute-Gaspésie-La Mitis-Matane-Matapédia, Jean-François Fortin, est en caucus de fin de session parlementaire depuis ce matin, pour dresser un bilan des travaux et discuter de l'actualité politique.

Le caucus de Forces et Démocratie s'est terminé à 13h, le même jour où Gilles Duceppe a annoncé son retour à la direction du BQ. Cette tournure des événements pourrait forcer le nouveau parti sur la scène fédérale à se remettre en question, soutient l'observateur politique Marcel Marsolais.

« Est-ce que la présence de M. Fortin au sein de Forces et Démocratie va se poursuivre? J'en doute beaucoup », dit-il.

Fondé en octobre dernier, Forces et Démocratie est né d'un désir des députés Jean-François Fortin et de Jean-François Larose, qui représente la circonscription de Repentigny, de donner une voix plus forte aux régions.

Ils souhaitent ainsi obtenir des gains à Ottawa pour « les gens qui souffrent des politiques fédérales » en mettant l'accent sur des enjeux régionaux, fait valoir M. Fortin.

Il y a quelques semaines, les deux députés ont dû encaisser la nouvelle que leur parti ne pourrait pas participer aux débats télévisés des prochaines élections fédérales.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec