•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Parents, laissez vos enfants jouer dehors!

Ballon de soccer

Photo : Radio-Canada

La Presse canadienne

Une recherche démontre que les enfants sont moins susceptibles d'être actifs physiquement s'ils sont sous la supervision d'un adulte. L'étude démontre également, sans surprise, que les enfants sont plus susceptibles d'être physiquement actifs s'ils se trouvent à l'extérieur.

Ces constatations font partie d'un énoncé qui a été rédigé par le Groupe de recherche sur les saines habitudes de vie et l'obésité du Centre hospitalier pour enfants de l'Est de l'Ontario, par l'organisme ParticipACTION et par une dizaine d'autres organisations.

Cet énoncé fait d'ailleurs référence à des recherches selon lesquelles la tendance des parents à garder les enfants à l'intérieur pour s'assurer de leur sécurité réduirait les occasions qu'ont les enfants de faire de l'activité physique. Et cela contribuerait à compromettre leur santé à long terme.

Le docteur Mark Tremblay, conseiller scientifique en chef du bulletin de ParticipACTION, rappelle que le fait de jouer dehors place les enfants dans des situations où ils doivent prendre des décisions, évaluer leur environnement, accroître leur confiance en eux, développer des aptitudes, résoudre des problèmes et apprendre à connaître leurs limites.

Il ajoute que les enfants bougent plus quand ils se trouvent à l'extérieur, et même libres de se balader sans supervision, en plein air, en ayant accès à la nature.

Le fait de se trouver à l'extérieur rend les enfants plus résistants et moins susceptibles de développer une maladie à long terme, a noté le docteur Tremblay.

Au Canada, 80 % de la population vit maintenant en ville. Et les Canadiens passent en moyenne 90 % de leur temps à l'intérieur, en plus d'avoir un mode de vie de plus en plus sédentaire, souligne-t-on dans cet Énoncé de position sur le jeu actif à l'extérieur.

On y souligne également que le niveau d'activité physique chez les enfants reste « inquiétant », puisque seulement 9 % des jeunes âgés de 5 à 17 ans font 60 minutes d'activité physique de modérée à vigoureuse par jour, soit le niveau recommandé par les Lignes directrices en matière d'activité physique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Société