•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le VSB doit réduire le nombre de ses écoles, selon un audit

Un tableau noir

Un tableau noir

Photo : iStock / iStockphoto

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le rapport résultant d'un audit des états financiers du conseil scolaire de Vancouver (VSB) suggère qu'une évaluation d'au moins 19 écoles devrait être effectuée afin de déterminer si elles devraient être fermées ou vendues afin d'économiser des millions de dollars chaque année.

Le document de 225 pages préparé par la firme Ernst & Young conclut que le VSB pourrait faire une économie ponctuelle de 750 millions de dollars et des économies annuelles de 72 millions de dollars en augmentant ses revenus et en réduisant ses dépenses.

Selon le rapport, 37 millions de dollars pourraient être dégagés en réglant le problème des 10 000 sièges vides dans les écoles de Vancouver souligné par le ministre de l'Éducation Peter Fassbender. « Il y a des occasions importantes pour le VSB, ainsi que d'autres conseils scolaires de la province je dois le souligner, d'examiner comment ils peuvent s'assurer que la priorité soit que chaque dollar est investit pour les élèves et non pour des classes vides », a déclaré le ministre.

Le rapport ne dit pas quelles écoles devraient faire l'objet d'une évaluation. Il souligne toutefois que le nombre d'inscriptions n'a pas augmenté aux Écoles Sir William MacDonald et Queen Alexandra.

Le document souligne également que l'École Sir Guy Carleton « n'est peut-être plus une bonne candidate » pour une possible fermeture. Le VSB a annoncé en 2010 qu'il songeait à fermer l'école âgée de plus de 120 ans, ce qui avait soulevé la colère de la communauté.

Une décision qui revient au VSB

Mardi, le ministre Fassbender n'a pas voulu spéculer sur les écoles qui pourraient être fermées en expliquant que cette décision était du ressort du VSB.

« Il y a des secteurs de Vancouver, par exemple le quartier est, où ça déborde alors que les quartiers ouest sont en croissance. Alors le VSB devra examiner tout ça à la lumière de sa planification fiscale et de son plan stratégique », note Peter Fassbender.

« Nous avons tous entendu que nous devons investir pour l'amélioration des résultats scolaires des élèves, que chaque dollar que nous pouvons trouver devrait être investi là », a-t-il ajouté. « Je crois que l'investissement pour les résultats scolaires plutôt que les sièges vides doit être examiné par le VSB et débattu en public avant que le conseil prenne une décision définitive. »

Le président du VSB affirme que les citoyens ne doivent pas s'alarmer des possibles fermetures d'écoles. Christopher Richardson souligne que les décisions ne seront pas prises à la légère et note que l'audit fait des recommandations qu'il y a lieu d'explorer.

« Je n'anticipe pas de fermetures d'école, dit-il. C'est quelque chose que nous n'avons pas encore évalué et qui fera l'objet du processus au cours des prochaines années dans le cadre de la réfection séismique des écoles. Alors je ne crois pas que les gens devraient s'inquiéter tout de suite. »

En tout, le rapport de la firme comptable fait 59 recommandations, dont une douzaine qui sont du ressort du ministère de l'Éducation. Peter Fassbender a déclaré que son ministère mettrait en oeuvre les 12 recommandations.

En mars dernier, le ministre Fassbender annoncé qu'il nommerait un conseiller spécial chargé d'aider le VSB à équilibrer son budget, car le conseil prévoyait un manque à gagner d'au moins 15 millions de dollars pour l'année scolaire à venir.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !