•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Construire une mini-maison pour épargner l'environnement

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
David Bryan et sa conjointe Veda Koncan devant leur mini-maison

David Bryan et sa conjointe Veda Koncan devant leur mini-maison

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un couple du Manitoba, David Bryan et sa conjointe, Veda Koncan, a décidé de construire une mini-maison à Prawda, à l'est de Winnipeg, afin d'économiser et de réduire leur empreinte écologique.

L'habitation, dont la construction n'est pas encore terminée, s'étendra sur peu plus de 15 mètres carrés.

« Le bâtiment fait seulement 2 mètres de largeur, question de pouvoir le transporter sur l'autoroute sans permis spécial », explique David Bryan.

Même s'il s'agit d'une mini-maison, la quantité de travail requise pour la construire est énorme. David Bryan et Veda Koncan ont d'ailleurs fait appel à plusieurs amis pour réaliser leur projet.

La mini-maison est située à Prawda, une communauté située à 109 kilomètres à l'est de Winnipeg.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La mini-maison est située à Prawda, une communauté située à 109 kilomètres à l'est de Winnipeg.

Photo : ICI Radio-Canada

« Le plus grand défi a été la planification, car dans un espace restreint, chaque centimètre compte », dit M. Bryan.

Au total, cinq personnes pourront coucher dans l'habitation, qui comportera une toilette à compostage, des panneaux solaires pour l'électricité et un poêle à bois pour le chauffage. Cependant, il n'y a aucune tuyauterie et les résidents devront eux-mêmes transporter l'eau.

La construction de la mini-maison de David Bryan et Veda Koncan est évaluée à 20 000 $. L'utilisation de matériaux de construction récupérés a contribué à réduire les coûts.

Charpentier de métier, M. Bryan partage ses connaissances avec des amis qui l'aident dans le cadre de la construction. Il bénéficie du même coup de l'expertise de ses amis soudeurs et électriciens.

« Même s'il ne s'agit que d'une résidence secondaire, notre mini-maison est une fierté en raison de son côté écologique », explique Veda Koncan.

David Bryan et Veda Koncan pensent déjà bâtir une deuxième mini-maison. Leur rêve serait d'en construire en milieu urbain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !