•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Victoire libérale dans Chauveau et Jean-Talon

La libérale Véronyque Tremblay, accompagnée de Philippe Couillard, s'adresse à ses partisans après sa victoire à l'élection partielle de Chauveau.

La libérale Véronyque Tremblay, accompagnée de Philippe Couillard, s'adresse à ses partisans après sa victoire à l'élection partielle de Chauveau.

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Défaite majeure de la Coalition avenir Québec aux élections complémentaires à Québec. Le Parti libéral cause la surprise en arrachant la circonscription de Chauveau, un fief caquiste. Les libéraux conservent également leur château fort de Jean-Talon, où les caquistes ont aussi perdu des appuis.

Un texte de Stéphanie FilionTwitterCourriel

La candidate libérale et ex-journaliste Véronyque Tremblay a obtenu 41,3 % des votes et plus de 1900 voix de majorité sur la caquiste Jocelyne Cazin, qui, elle, a récolté  33,5 % des suffrages.

C'est une victoire historique. 

Une citation de :le premier ministre Philippe Couillard

« J'y ai cru dès le début et j'y ai cru de plus en plus, a affirmé le premier ministre qui est allé appuyer sa candidate à six reprises durant la campagne. J'ai rarement vu une candidate établir une proximité aussi intense avec les électeurs. »

Celle qui travaillait jusqu'à tout récemment pour la station de radio FM93 à Québec se retrouvera donc à l'Assemblée nationale. « C'est important de croire en nos rêves et je pense que la victoire de ce soir en est la preuve », a déclaré la nouvelle élue devant des militants gonflés à bloc et plusieurs ministres du gouvernement Couillard.

Défaite de la CAQ

Cette victoire libérale représente une perte significative pour le parti de François Legault qui misait sur l'insatisfaction des citoyens à l'égard des hausses de tarifs du gouvernement pour remporter la bataille.

Chauveau était un fief adéquiste et caquiste depuis 2007. Aux dernières élections générales de 2014, Gérard Deltell avait remporté la victoire avec 52 % des voix et plus de 9700 voix de majorité.

La CAQ a perdu aussi des plumes dans Jean-Talon. Son candidat Alain Fecteau est arrivé troisième avec 13,8 % des votes, alors que le parti avait récolté 20,5 % des appuis au dernier scrutin général de 2014.

Je prends acte de la défaite de ce soir. Nous allons essayer de tirer les leçons. Mais une chose est sûre, nous ne baisserons pas les bras.

Une citation de :François Legault

L'ex-animatrice Jocelyne Cazin est « triste » du résultat, mais a réaffirmé son appui envers le parti. « La CAQ demeure la meilleure formation pour redonner confiance aux Québécois », a-t-elle lancé devant une soixantaine de militants à la mine bien basse, qui étaient réunis à la station touristique Stoneham.

Le chef de la CAQ François Legault et sa candidate défaite Jocelyne CazinAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le chef de la CAQ François Legault et sa candidate défaite Jocelyne Cazin

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Les deux candidates ont été au coude-à-coude pendant une partie de la soirée, alternant entre la première et la seconde place, jusqu'à ce que l'avance de Véronyque Tremblay devienne insurmontable. Plusieurs militants caquistes pleuraient dans la salle.

L'ex-député de Chauveau Gérard Deltell, qui a quitté la politique provinciale pour tenter sa chance avec les conservateurs de Stephen Harper, n'a pas tardé à publier sur son compte Facebook un message de félicitations à celle qui lui succédera. « La population a choisi une femme de conviction pour la représenter comme députée. Je connais Véronyque depuis plus de 15 ans et je sais qu'elle a le talent pour réussir ce nouveau mandat », écrit-il.

« J'ai bien sûr une pensée spéciale pour Jocelyne Cazin, qui a mené avec talent et conviction une campagne énergique. Sa contribution remarquée au débat public mérite d'être saluée », ajoute-t-il.

Le Parti libéral avait perdu la circonscription de Chauveau en 2007.

Proulx élu dans Jean-Talon

Sans surprise, dans Jean-Talon, le libéral Sébastien Proulx succède à l'ex-ministre de l'Éducation Yves Bolduc qui a démissionné en février. Cette circonscription est une forteresse libérale depuis sa création il y a 40 ans.

Sébastien Proulx a obtenu 41,7 % des voix et une majorité de 2300 votes. Son plus proche rival, le péquiste Clément Laberge, termine avec 30 % des voix.

Il s'agit d'un résultat semblable à celui d'Yves Bolduc, en 2014, qui avait raflé 44,5 % des suffrages.

« Je suis très heureux de ce qui nous arrive et je suis très heureux d'avoir la confiance [des électeurs] », s'est réjoui le nouvel élu.

Ce sera un retour à l'Assemblée nationale pour l'avocat de 40 ans qui avait été député adéquiste de 2007 à 2008. Sébastien Proulx était depuis un an conseiller au cabinet du premier ministre Couillard.

Légère hausse du PQ

Le nouveau chef péquiste, Pierre Karl Péladeau, est parvenu à améliorer légèrement les résultats de son parti. Dans Chauveau, le candidat péquiste Sébastien Couture obtient un peu plus de 15 % des votes. Aux élections d'avril 2014, le PQ avait récolté 12 %.

Dans Jean-Talon, la hausse est plus marquée. Clément Laberge est passé de 22 % aux dernières élections générales à près de 30 %.

« Nous avons semé pour l'avenir. Nous sommes la seule formation politique en progression partout », a dit Pierre Karl Péladeau à l'issu du dévoilement des résultats.

Le chef du Parti conservateur du Québec, Adrien Pouliot, a réussi à se faufiler au quatrième rang dans Chauveau, devant Québec solidaire, en récoltant près de 5 % des appuis.

Le taux de participation préliminaire dans les deux circonscriptions est de 43 %.

Résultats dans Chauveau :

Véronyque Tremblay (PLQ) : 41,32 % 
Jocelyne Cazin (CAQ) : 33,57 % 
Sébastien Couture (PQ) : 15,38 % 
Adrien Pouliot (PCQ) : 4,96 % 
Marjolaine Bouchard (QS) : 3,45 %

Résultats dans Jean-Talon :

Sébastien Proulx (PLQ) 41,76 % 
Clément Laberge (PQ) 29,97 % 
Alain Fecteau (CAQ) : 13,81 %
Amélie Boisvert (QS) : 7,64 % 
Sol Zanetti (ON) : 2,41 %

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !