•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Services aux élèves handicapés : la Commission scolaire des Phares réagit

Commission scolaire des Phares

Commission scolaire des Phares

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'enveloppe budgétaire destinée aux élèves en difficulté à la Commission scolaire des Phares n'a pas diminué, mais la demande pour ces services a augmenté au cours des dernières années. C'est ce que précise la directrice générale par intérim de la commission scolaire, Madeleine Dugas.

Elle a réagi aux informations selon lesquelles les compressions budgétaires imposées par Québec touchent les services aux élèves handicapés. Un père de La Rédemption avait dénoncé les impacts des coupes dans les commissions scolaires sur ces services.

Madeleine Dugas reconnaît que les compressions font mal, mais elle promet de tout mettre en œuvre pour ne pas pénaliser les élèves.

Peut-être qu'avant nous avions un service A+, mais on veut quand même garder le A. C'est vrai qu'on a des compressions budgétaires qui s'en viennent, mais on va faire tout de notre possible. Je ne pense pas qu'un élève va être assis dans la classe sans aucun service. Loin de nous cette pensée.

Une citation de :Madeleine Dugas, directrice générale par intérim de la Commission scolaire des Phares

Par ailleurs, la directrice générale par intérim confirme que l'école le Mistral de Mont-Joli pourrait perdre deux ou trois classes d'adaptation scolaire.

Selon elle, c'est en raison du nombre insuffisant d'inscriptions. « Si nous n'avons pas assez d'élèves dans une classe, on est non financé, donc on n'ouvre pas cette classe », explique Mme Dugas.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec