•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des amendes « positives » pour féliciter des citoyens exemplaires à Tracadie-Sheila

Des gens de Tracadie-Sheila auront droit à des amendes positives pour leur comportement positif.

Des gens de Tracadie-Sheila auront droit à des amendes positives pour leur comportement positif.

Photo : Radio-Canada/David Maltais

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Avoir un comportement exemplaire à Tracadie-Sheila, au Nouveau-Brunswick, peut-être payant. La GRC distribue depuis lundi des amendes « positives » aux citoyens faisant preuve de comportements sécuritaires et de civisme.  

Lundi, des organisations locales ont présenté le projet développé en collaboration avec la ville et la police pour reconnaître le comportement positif d'un jeune ou même d'un adulte.

L'« amende » consiste en une reconnaissance remise aux gens pour leur bon comportement en société. En recevant cette amende « positive », les citoyens peuvent profiter de rabais dans plusieurs commerces de la région.

Souvent, on pense à réprimander les gens, mais parfois, on oublie de féliciter les gens pour leurs beaux gestes qu'ils posent. 

Une citation de :Serge Rousselle, député de Tracadie-Sheila

Une initiative qui vise surtout à encourager le port du casque de vélo

Le concept a déjà fait ses preuves à Sackville, d'où est partie l'idée. L'initiative vise principalement les jeunes, notamment pour changer la perception qu'ils ont des policiers. 

« Les jeunes ont comme image de la police que s'ils agissent mal, la police va les arrêter, explique Guy Larcoque, de la GRC.  Dans ce cas-ci, l'exemple est renversé. Si j'agis bien, la police va venir jaser avec moi et me remettre une contravention positive qui me donne une récompense dans un commerce du coin ».

Le port du casque est un comportement qui sera particulièrement récompensé par les agents de police. Chaque année, il s'agit d'un sujet qui doit être abordé par les premiers répondants pour poursuivre la sensibilisation. Selon le Conseil de santé du Nouveau-Brunswick, seulement 45 % des citoyens de Tracadie-Sheila portent un casque lorsqu'ils font du vélo ou du patin, et les responsables locaux veulent améliorer cette statistique. 

« Encourager les parents à devenir des modèles dans ce projet-là, en portant leur casque pour être des modèles pour leurs enfants. En portant un casque, on prévient 85 % des blessures graves à la tête », soutient Nancy Ferguson-Robichaud, de la Santé publique du Nouveau-Brunswick. 

Le projet devrait s'échelonner sur 3 ans, après quoi, il sera réévalué pour déterminer s'il est encore nécessaire. 

Le projet est organisé par :

  • La Municipalité régionale de Grand Tracadie-Sheila
  • Réseau de santé Vitalité
  • Commission de l'environnement de Grand Tracadie-Sheila
  • Commission des loisirs de Grand Tracadie-Sheila
  • GRC District nord-est

 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !