•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« SlutWalk », une marche pour dénoncer la culture du viol

Photo d'une participante à la « SlutWalk » 2015 de Vancouver.

Une participante à la « SlutWalk » 2015 de Vancouver.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une « marche des salopes » pour dénoncer la culture du viol et le sexisme a eu lieu dimanche à Vancouver.

Plusieurs dizaines de participants, dont une majorité de femmes, ont fait le déplacement pour attirer l'attention sur les problèmes de sexisme et sur la tendance à jeter le blâme sur les victimes d'agressions sexuelles.

Le mouvement a débuté en 2011, à Toronto, en réaction aux propos sexistes tenus par l'agent de police Michael Sanguinetti. Il avait déclaré, devant des étudiants de l'Université York, que les femmes devaient éviter de s'habiller en « salopes » si elles voulaient éviter d'être agressées sexuellement.

La « SlutWalk » s'est ensuite propagée à travers le pays et est devenue un rendez-vous récurrent chaque année. À Vancouver, la cinquième édition de l'événement a été marquée par une série de discours devant le Musée des beaux-arts, suivie par une marche dans les rues du centre-ville.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Société