•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

John Tory demande la fin du fichage à Toronto

Le nouveau maire de Toronto, John Tory

Le nouveau maire de Toronto, John Tory

Photo : CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le maire de Toronto, John Tory, appelle la police de la ville à en finir avec la pratique controversée du fichage.

Cela « a émoussé la confiance du public », a-t-il dit dimanche lors d'une conférence de presse. « C'est mon intention de faire en sorte que le fichage soit annulé de manière permanente », a-t-il affirmé.

JohnTory compte s'adresser aux autres membres de la Commission du service de police de Toronto le 18 juin pour faire une demande en ce sens.

Le débat fait rage dans la ville depuis quelques mois sur cette pratique qui consiste à ce que des policiers puissent arrêter et interroger des citoyens puis enregistrer les détails de l'échange dans une base de données et ce même s'il n'y a eu aucune activité criminelle.

Au mois de janvier dernier, l'ex-chef de la police de Toronto, Bill Blair a décrété un moratoire sur le fichage. Son successeur, Mark Saunders, a toutefois affirmé, dans une récente entrevue, que le fichage est légal et que « cela permet d'améliorer la sécurité de la communauté ».

Dans un communiqué, le président de l'Association des policiers de Toronto, Mike McCormack, dit que son organisme est « extrêmement inquiet de la décision aujourd'hui de mettre fin au fichage ». « Une annonce qui pourrait avoir un impact sur la sécurité publique », écrit-il en ajoutant que le nombre de victimes tuées avec des armes à feu monte en flèche et que la criminalité a augmenté dans le centre-ville.

« Le fichage est une stratégie de police proactive, qui a fait ses preuves et qui réduit, prévient et résout des crimes », affirme Mike McCormack.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario