•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux Canadiens blâmés pour un séisme meurtrier en Malaisie

Une photo publiée dans un commentaire sur la page Facebook du Mont Kinabalu semble montrer les 10 touristes qui se sont dénudés au sommet de cette montagne sacré de la Malaisie, le 30 mai 2015.

Une photo publiée dans un commentaire sur la page Facebook du Mont Kinabalu semble montrer les 10 touristes qui se sont dénudés au sommet de cette montagne sacré de la Malaisie, le 30 mai 2015.

Photo : Facebook

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Deux Canadiens font partie d'un groupe de touristes accusés d'avoir causé un tremblement mortel en Malaisie, en se dénudant au sommet d'un mont sacré.

Selon le Toronto Star, qui cite des rapports de police, Lindsey et Danielle Peterson, un frère et une sœur de la Saskatchewan, font partie d'un groupe de cinq touristes recherchés pour avoir manqué de respect au mont Kinabalu en se dénudant.

Pour les autorités locales, ce geste a provoqué la colère des esprits, ce qui aurait causé le séisme de vendredi dernier. Le tremblement de terre a fait au moins 13 morts et six disparus.

Selon le sous-ministre en chef de l'État de Sabah, les touristes ont manqué de respect au mont sacré et ont violé la loi autochtone. Joseph Pairin Kitingan a ajouté qu'un rituel spécial sera mené pour apaiser les esprits de la montagne.

La police locale croit que les cinq touristes recherchés sont toujours en Malaisie. Elle leur a retiré le droit de quitter le pays et les accuse de grossière indécence.

Le ministère des Affaires étrangères du Canada a indiqué être au fait d'informations voulant que l'on ait interdit à deux Canadiens de quitter la Malaisie. Il a aussi ajouté que les ressortissants seront détenus sur l'île de Bornéo. Le ministère n'a toutefois pas confirmé l'identité des ressortissants.

Avec les informations de Associated Press, et Toronto Star

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !