•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plainte pour harcèlement à l'UQTR : Martin Gélinas témoigne

Me René Duval et son client, Martin Gélinas
Me René Duval et son client, Martin Gélinas

L'ex-vice-recteur aux ressources humaines de l'Université du Québec à Trois-Rivières, Martin Gélinas, a témoigné, vendredi, devant la Commission des relations du travail.

Son témoignage s'inscrivait dans le cadre des travaux de la Commission à la suite de la plainte pour harcèlement qu'il avait déposée contre l'ex-rectrice, Nadia Ghazzali, l'ancien vice-recteur suppléant, Gilles Charland, et l'ancienne directrice des communications, Guylaine Beaudoin.

Dans son témoignage, le plaignant a d'abord parlé de son parcours professionnel. Mais rapidement ses propos ont porté sur une entente, signée en février 2013 avec Gilles Charland, qui prévoyait que Martin Gélinas quitte l'UQTR, mais en conservant son lien d'emploi.

Ce dernier a raconté qu'il a dit à Gilles Charland qu'il était mécontent de cette entente et qu'il trouvait injuste que le fait de dénoncer des problèmes d'éthique et de gestion fasse en sorte qu'il doive partir. Selon Martin Gélinas, Gilles Charland aurait alors fait un sourire en coin « un peu baveux ».

Martin Gélinas affirme qu'il a aussi parlé à Gilles Charland d'une rumeur selon laquelle des journalistes de l'émission Enquête à Radio-Canada s'intéressaient à l'UQTR. Dans son témoignage, monsieur Gélinas a dit que Gilles Charland était devenu nerveux à ce moment-là.

Martin Gélinas a aussi dit qu'il a recroisé monsieur Charland plus tard cette journée-là et que ce dernier serait devenu agressif en voyant qu'il était resté à l'Université après sa rencontre avec lui.

Le témoignage se Martin Gélinas se poursuivra au retour de la pause estivale.

Mauricie et Centre du Québec

Société