•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le taux de chômage à son plus bas à Québec depuis 2008

Ville de Québec, Château Frontenac

Ville de Québec, Château Frontenac

Photo : Jean-François Nadeau

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le taux de chômage a dégringolé à 4,1 % en mai dans la région de Québec à la suite de la création de 8800 emplois. Québec présente ainsi le plus bas taux de chômage de la province et des huit principales régions métropolitaines de recensement du pays. Le taux s'établissait à 5 % en avril dans la région.

Un texte de Stéphanie FilionTwitterCourriel

« Depuis trois mois, la région de Québec fait bien sur le marché du travail. Le nombre d'emplois augmente. En même temps, la région de Québec affiche des performances qui s'inscrivent parmi les meilleurs à l'échelle canadienne », explique l'économiste principal de Québec International, Louis Gagnon.

L'ajout de près de 9000 emplois dans la région par rapport à avril place Québec au deuxième rang pour la création d'emplois au pays, après Toronto.

La vigueur du marché du travail se remarque dans plusieurs secteurs. « Ce n'est pas un seul secteur qui vient drainer l'énergie. Au contraire, c'est vraiment l'ensemble de l'activité qui amène cette bonne performance-là », souligne Louis Gagnon.

L'économiste note par exemple la hausse des mises en chantier au premier trimestre, qui relance l'embauche dans le secteur de la construction. La reprise de l'industrie manufacturière aux États-Unis a aussi des conséquences positives chez nous. L'emploi est également à la hausse dans le secteur des services.

Louis Gagnon souligne par ailleurs que les récentes annonces, comme l'expansion de la biopharmaceutique Médicago et les plans de croissance de Frima, par exemple, devraient permettre à la région de poursuivre sur sa lancée.

Il faut toutefois s'attendre à des gains d'emplois probablement plus modestes au cours des prochains mois.

Du jamais vu en 7 ans

Il faut remonter à la fin de 2008 pour observer un taux de chômage aussi bas à Québec. En décembre 2008, le taux avait fléchi à 3,9 %.

Statistiques Canada et Québec International utilisent les données de la région métropolitaine de recensement de Québec qui comprend les villes de Québec et de Lévis ainsi que la MRC de la Jacques-Cartier jusqu'à Château-Richer et l'île d'Orléans.

Pour l'ensemble du Québec, le taux de chômage est passé à 7,6 %, une augmentation de 0,2 %. La province a perdu 2100 emplois. Il s'établit à 6,8 % au Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !