•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De la disgrâce à la faveur du public pour un chauffeur d'autobus scolaire d'Edmonton

Un chauffeur d'autobus a été victime d'intimidation de la part d'élèves lors d'un trajet.

Un chauffeur d'autobus a été victime d'intimidation de la part d'élèves lors d'un trajet.

Photo : Tirée de la vidéo amateur du chauffeur

Radio-Canada

Un chauffeur d'autobus scolaire d'Edmonton dont l'emploi était menacé après avoir expulsé un élève reçoit maintenant des dizaines de messages de soutien de partout au pays.

Son employeur Cunningham Transport a reçu assez de commentaires et de lettres positives pour remplir un classeur entier.

Laura Doroshenko montre le classeur rempli de messages de soutien pour le chauffeur d'autobus.

Laura Doroshenko montre le classeur rempli de messages de soutien pour le chauffeur d'autobus.

Photo : ICI Radio-Canada

Le chauffeur reconduisait des élèves d'une école catholique anglophone de la capitale albertaine il y a un peu plus de deux semaines quand un incident s'est produit. Sur une première vidéo tournée sur un cellulaire depuis l'arrière du véhicule, le chauffeur pouvait être observé jetant le sac à dos d'un élève et lui ordonnant de descendre à 10 coins de rue de son arrêt habituel. L'autobus repartait ensuite sous les cris des autres élèves.

La vidéo avait provoqué la colère de nombreux parents et le conseil scolaire catholique avait ordonné la démission du chauffeur.

« Quand la première vidéo est sortie, [le chauffeur] avait vraiment l'air d'être le méchant, » se souvient Laura Doroshenko, la directrice des opérations pour Cunningham Transport.

Une deuxième vidéo dévoilée quelques jours plus tard a cependant changé l'humeur du public. Cette vidéo prise depuis une caméra installée par le chauffeur sur son tableau de bord montre un premier élève qui frappe le chauffeur avec son sac d'équipement de hockey. Quelques minutes plus tard, un autre élève, celui qui sera expulsé, frappe de manière répétée un camarade plus petit et harcèle le chauffeur.

Images captées par la caméra du chauffeur d'autobus

Pour voir la vidéo amateur tournée par le chauffeur sur les appareils mobiles, cliquez ici.

Changement d'opinion

« [Les opinions du public] ont alors complètement changé, » explique Mme Doroshenko. « Je pense que les gens ont vu cette vidéo et compris que certains enfants sont hors de contrôle. C'est difficile de les punir parce que les chauffeurs sont soumis à tellement de règles. »

L'entreprise Cunningham Transport est inondée de messages qu'elle a transmis au chauffeur. Sur la page Facebook de la société, de nombreux internautes les félicitent d'avoir soutenu leur employé. Certains proposent même d'aider financièrement le chauffeur pour toute perte de revenus qu'il pourrait avoir souffert.

Le conseil scolaire catholique a aussi appelé personnellement l'entreprise et le chauffeur pour s'excuser de l'avoir jugé trop vite et d'avoir appelé à son congédiement.

Alberta

Justice et faits divers