•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bruit : Saint-Lambert demande une injonction avant la saison des concerts

Le goupe Metalicca, l'une des têtes d'affiche de Heavy Montréal, s'est produit samedi soir au parc Jean-Drapeau.

Le goupe Metalicca, l'une des têtes d'affiche de Heavy Montréal, s'est produit samedi soir au parc Jean-Drapeau.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Saint-Lambert met sa menace à exécution. La municipalité de la Rive-Sud a déposé jeudi une demande d'injonction en Cour supérieure pour tenter de faire réduire le bruit des concerts avant le début de la saison des spectacles au parc Jean-Drapeau.

Un texte de Thomas GerbetTwitterCourriel

Dans la requête qui sera entendue le 6 juillet, la municipalité de la Rive-Sud demande au tribunal d'exiger que le bruit soit réduit à partir de 19h. La demande d'injonction vise la Ville de Montréal et la Société du Parc Jean-Drapeau. 

Dans sa demande d'injonction, Saint-Lambert revoit à la baisse ses exigences, puisqu'elle demande que le bruit n'excède pas 60 décibels sur le terrain de ses résidents après 19 h. Dans un premier temps, il était question de 50 décibels, comme le stipule le règlement municipal.

« Montréal a aménagé le parterre de l'île Saint-Hélène de façon à diriger les bruits perturbateurs vers la Rive-Sud »

— Une citation de  Extrait de la requête

Par ailleurs, la demande d'injonction ne concerne ni le Grand Prix ni les feux d'artifice. Ce sont des événements musicaux comme Osheaga ou Heavy Montréal qui dérangent surtout Saint-Lambert.

Les deux villes ne se sont pas rencontrées depuis le mois de février dans ce dossier conflictuel. Saint-Lambert ne ferme pas la porte à une entente hors-cour.

Pour consulter sur votre appareil mobile la carte des résultats de tests de bruit en 2014, cliquez ici (Nouvelle fenêtre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !