•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les quatre commissions scolaires s’unissent contre l’abolition des élections scolaires

Le reportage de Jérémie Legault
Radio-Canada

Les présidents des commissions scolaires des Rives-du-Saguenay, de la Jonquière, Lac-Saint-Jean et Pays-des-Bleuets font front commun pour dénoncer l'abolition des élections scolaires.

Le ministre de l'Éducation, François Blais, en a fait l'annonce vendredi dernier en s'appuyant sur le faible taux de participation à ces élections.

Les commissions scolaires proposent de tenir des élections conjointes avec les municipalités pour augmenter le nombre d'électeurs.

Ils insistent sur le fait que le système public d'éducation doit continuer d'appartenir à la population et non à quelques personnes nommées par le gouvernement, ouvrant ainsi la porte à des nominations partisanes.

Ils ont également tenu à rappeler que le principe de démocratie est synonyme d'équité, d'égalité et d'imputabilité.

Le président de la commission scolaire des Rives-du-Saguenay, Antonin Simard, espère que leur message sera entendu par le ministre.

« Ce n'est pas vrai qu'on va se laisser abattre, affirme M. Simard. Nous sommes efficients, performants et chez nous, c'est l'éducation de nos jeunes qui est importante. On n'est pas là par nomination, on est là par choix, parce qu'on croit au système d'éducation public. »

Les présidents des quatre commissions scolaires ont renouvelé leur demande de rencontre avec le premier ministre Philippe Couillard afin de discuter de la situation.

La Fédération québécoise des municipalités n'est cependant pas encline à tenir des élections conjointes avec les commissions scolaires.

Éducation

Société