•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les transformateurs appuient les producteurs laitiers dans le dossier de la gestion de l’offre

La Fromagerie Saint-Laurent

La Fromagerie Saint-Laurent

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les producteurs de lait du Saguenay-Lac-Saint-Jean reçoivent l'appui des transformateurs de produits laitiers dans leur lutte pour le maintien du système canadien de gestion de l'offre.

Les négociations en vue du Partenariat transpacifique, qui arrivent en fin de parcours, suscitent l'inquiétude du milieu agricole, qui craint de nouvelles brèches ouvertes dans le système de gestion de l'offre, surtout après avoir entendu le premier ministre Stephen Harper affirmer que le Canada aurait à faire « des choix difficiles ».

La gestion de l'offre permet, entre autres, de protéger les agriculteurs contre les aléas du marché avec un système de quotas.

Les transformateurs laitiers paient ainsi le même prix pour le lait dont ils ont besoin, peu importe la taille de leur entreprise.

« Le prix qu'on vend le fromage présentement sur les marchés, le prix n'a pas augmenté depuis trois ans, souligne le propriétaire de la Fromagerie Boivin, Luc Boivin. Donc, on voit que les consommateurs en ont pour leur compte et ça, c'est grâce au système de gestion de l'offre. »

« On nous a promis des mesures compensatoires, je crois sincère le gouvernement quand il dit qu'il va y en avoir, mais au final, c'est moins d'usines, c'est moins d'emplois et c'est moins de lait qui va être transformé au Canada. »

— Une citation de  Luc Boivin, Fromagerie Boivin

Des représentants de la Laiterie La Baie, de la Fromagerie Boivin, de la Fromagerie Saint-Laurent, de la Fromagerie Perron, de Nutrinor et de la Fromagerie Saint-Fidèle estiment que la survie de leurs entreprises est menacée par les négociations du Partenariat transpacifique.

Alexandre Cloutier lance un appel à Denis Lebel

Dans un communiqué, le député de Lac-Saint-Jean, Alexandre Cloutier, s'adresse au ministre fédéral Denis Lebel, qu'il invite à « défendre sans compromis la gestion de l'offre ».

« Une telle option doit rapidement être écartée et il appartient à M. Lebel de s'en assurer, dit-il. Les agriculteurs québécois ne doivent pas servir de monnaie d'échange au gouvernement fédéral à la table des négociations. »

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean compte 324 producteurs de lait et 12 usines de transformation. Quelque 3500 personnes travaillent dans la filière laitière.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...