•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Troubles alimentaires : nouveau centre de traitement à Vancouver

Une patiente du centre Looking Glass, Ryley Humphry, et ses parents.

Une patiente du centre Looking Glass, Ryley Humphry, et ses parents.

Photo : Maryse Zeidler/ICI Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un centre de traitement pour les troubles de l'alimentation destiné aux 17 à 24 ans a été dévoilé à Vancouver.

La résidence Looking Glass, une collaboration entre la fondation Looking Glass et la régie provinciale de la santé, offre 14 lits et des soins 24 heures sur 24 aux hommes et femmes.

Le centre de traitement de troubles alimentaires à l'Hôpital St-Paul à Vancouver ne peut accueillir que sept personnes et dispose d'une liste d'attente de 11 personnes.

La nouvelle résidence fonctionne depuis l'été 2014 et a déjà traité 42 patients, mais n'a été dévoilée officiellement que mardi.

La directrice du programme de santé mentale des femmes et enfants de la régie provinciale de la santé, Sarah Bell, affirme que le groupe d'âge de 17 à 24 ans est compliqué. « Premiers amours, partir à l'université, se chercher un emploi, ce genre de chose. C'est un moment stressant dans la vie et ces personnes ont besoin de soutien », souligne-t-elle.

Une des patientes de Looking Glass, Ryley Humphry âgée de 25 ans, dit qu'elle a appris au printemps dernier que son espérance de vie était raccourcie après 10 ans d'anorexie.

« Sans aide, j'aurais été atteint d'ostéoporose d'ici quelques années. Je risquais une crise cardiaque juste en marchant au travail. »

— Une citation de  Ryley Humphry, patiente du centre Looking Glass

Elle soutient toujours être en voie de rétablissement, mais que surmonté les troubles alimentaires est possible.

D'après les informations de Maryse Zeidler

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...