•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Whistler, championne de la beuverie express

Un cocktail
Un cocktail Photo: iStock - JMLederer

Les régies régionales de la santé Vancouver Coastal et du Fraser ont publié une étude selon laquelle Whistler (Nouvelle fenêtre), située à 125 kilomètres au nord de Vancouver, est la ville la plus portée sur les beuveries express dans la région du Grand Vancouver.

Près de la moitié des résidents de Whistler s'adonnent au « binge drinking », c'est-à-dire qu'ils consomment beaucoup d'alcool en très peu de temps, et ce au moins une fois par semaine. De quoi couler dans le béton la réputation de fêtarde de cette municipalité de villégiature. Le nombre d'hyperalcoolisations rapides à Whistler est trois fois plus élevé que dans la vallée du Fraser, et deux fois plus que dans le Grand Vancouver.

Et l'ambiance conviviale des pistes de ski n'est pas la seule responsable de cette situation puisque la ville voisine de Squamish, située à moins d'une heure de route au sud de Whistler, affiche un nombre de « binge drinkers » également supérieur à la moyenne. Dans le reste de la région, seul un quart de la population a confié participer à des beuveries éclair de cinq verres ou plus pour les hommes, et quatre verres ou plus pour les femmes.

Prévenir les accidents et les maladies

Ces chiffres s'inscrivent dans le cadre d'une vaste étude conduite par les deux régies régionales. « Avec 33 000 répondants, il s'agit de la collecte de données sur la santé la plus importante jamais réalisée en Colombie-Britannique », indique le Dr Jat Sandhu, enquêteur principal de cette étude intitulée « My Health My Community (Nouvelle fenêtre) » (« Ma Santé Ma Communauté »). L'étude a aussi récolté des informations sur les habitudes de vie des résidents, leur régime alimentaire ou encore l'exercice qu'ils pratiquent. Il semble qu'au-delà de l'alcool, les résidents de Whistler sont en meilleure santé.

Pour la Dre Patricia Daly, médecin hygiéniste en chef de Vancouver Coastal , l'étude va aider les pouvoirs publics à mettre en place des politiques en matière de santé plus efficaces. « Ces chiffres sont d'une grande valeur pour nous, car ils vont nous permettre de travailler en amont pour prévenir les accidents, les blessures et les maladies en tous genres », conclut-elle.

Colombie-Britannique et Yukon

Société