•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cellulaire au volant : maintenant jusqu’à 1000 $ d’amende

L'utilisation de cellulaire au volant est l'une des distraction les plus courantes selon le Service de police d'Ottawa.
L'utilisation de cellulaire au volant est l'une des distraction les plus courantes selon le Service de police d'Ottawa. Photo: Michel Aspirot

Les députés ontariens ont adopté à l'unanimité une nouvelle loi sur la sécurité routière, qui accroîtra notamment les amendes pour distraction au volant.

Ces amendes passeront de 60 $-500 $ à 300 $-1000 $, en plus de l'imposition de trois points d'inaptitude.

La nouvelle loi prévoit aussi* :

  • Sanctions imposées pour conduite en état d'ébriété étendues aux conducteurs avec facultés affaiblies par la drogue
  • Obligation pour les conducteurs d'attendre que les piétons aient complètement traversé la rue avant de repartir aux passages pour écoliers et aux passages pour piétons
  • Augmentation des amendes et des points d'inaptitude pour les conducteurs ouvrant leur portière au passage de cyclistes, et obligation pour tous les conducteurs de maintenir, lorsque c'est possible, une distance d'un mètre lorsqu'ils doublent des cyclistes (*Renseignements fournis par le ministère des Transports)

Les nouvelles dispositions et amendes entreront en vigueur au cours des prochains mois.

Selon le gouvernement, les distractions au volant dépasseront la conduite en état d'ébriété d'ici 2016 comme cause principale de décès sur les routes.

Depuis 2009, il est interdit d'utiliser un cellulaire tout en conduisant en Ontario. Toutefois, les systèmes mains libres sont toujours permis.

Ontario

Politique provinciale